Année 2017

La roue de la Création

Pendant ma prière, on me montre une roue représentant la Création de Dieu. Entre les quatre rayons de la roue, je vois l’Univers et tout son système, ensuite apparaît les différents éléments : terre, eau, air et feu, la vision se poursuit par la nature et toutes les plantes et enfin arrive l’homme et tous les animaux. La vision se termine et Père Pio commence son message.

Mes enfants, le Grand Créateur de toute chose est Dieu, il n’y a que Lui et Lui seul qui a le pouvoir de créer à l’infini. N’est-il pas vrai ? Si vous prenez le temps de réfléchir, il y a des plantes, des animaux qui s’éteignent mais une autre espèce apparaît. Les chercheurs font sans arrêt de nouvelles découvertes et à chaque fois c’est un émerveillement de constater la puissance de la Création.

L’homme voudrait posséder cette puissance mais au risque de décevoir beaucoup de savants, ils n’y arriveront jamais. Dieu est le seul qui a ce pouvoir car Il est Amour dans l’Amour. et tout ce qu’il crée est Amour. Tandis que l’homme qui n’est pas parfait, il faut bien le reconnaître, est toujours attiré par l’ego dans toutes ses recherches. Il est à la recherche de la gloire et de la puissance alors que le Créateur de toute chose est dans l’humilité et l’Amour.

Heureusement que l’homme ne peut y arriver car vu l’état de la planète Terre, si son pouvoir augmentait, si ses recherches aboutissaient ce serait toute la Création qui serait en danger d’extinction.

C’est pourquoi je vous encourage à rester dans l’humilité du cœur, à rester uni dans l’Amour du Père et à poursuivre votre route pour grandir dans son Amour, dans sa Paix, dans sa Joie.

Il en est de même pour l’Au-delà, l’homme sur la Terre durant le temps de sa vie terrestre ne peut tout savoir sur cet endroit mystérieux qui génère beaucoup de livres parlant de ce thème.

L’Au-delà, comme la Terre, est structuré, il a été créé dans la perfection, rien n’a été laissé au hasard. Cependant Dieu a souhaité que durant le temps de vie sur la Terre vous ne vous souveniez pas de la vie dans l’Au-delà. C’est un choix de Sa part et vous devez le respecter.

Tous les messagers de tous les temps n’ont pas le droit de vous révéler entièrement toute la structure et tout le fonctionnement de l’Au-delà. Ce serait pour vous incompréhensible et surtout dangereux car vous essaieriez de jouer à l’apprenti sorcier et comme les énergies terrestres ne sont pas aussi élevées que les énergies spirituelles il y aurait beaucoup d’accidents et en aucune façon Dieu souhaite cela.

C’est pourquoi il vous est demandé de croire sans avoir vu et d’attendre le moment venu pour rejoindre tous vos bien-aimés.

Il m’est aussi demandé de vous mettre en garde contre les nombreux livres qui sont édités traitant du sujet de l’Au-delà et qui ont été dictés par des esprits joueurs. Demandez le discernement, d’être guidés dans tout achat, dans toute lecture de livre. Certains peuvent être dangereux et vous porter à croire à des enseignements qui ne sont pas bons et qui peuvent nuire à votre état psychologique.

Je le redis, l’Au-delà est très structuré et très complexe mais son fonctionnement est merveilleux. C’est d’une précision, d’une exactitude tellement minutieuse que l’homme est dans l’impossibilité d’y reproduire même un millième de son énergie.

Mes enfants, Dieu a tout créé, a tout pensé dans le moindre détail et il faut avoir foi et confiance en Lui car Lui seul sait ce qui est bon pour chacun d’entre vous. Ne cherchez pas à déstabiliser la roue de la création, contentez-vous de ce que vous avez !

C’est pourquoi je vous encourage à poursuivre votre route en ayant la foi en vos cœurs, en ayant la foi en ce Dieu d’Amour qui veille sur vous à chaque instant.

Votre monde est malade, mais ce n’est que passager, je vous demande de croire en ce monde meilleur qui arrive, de prier de toutes vos forces pour que toutes les âmes qui tendent à vivre dans un monde d’amour se réunissent pour prier ensemble avec ferveur et demander ainsi à Dieu d’abréger les temps et de les conduire vers cette ère d’Amour.

Oui, il faut absolument retrouver le chemin de la prière, le chemin de la solidarité. Il faut bannir le chacun pour soi, il faut ouvrir son cœur et ses bras pour accueillir les plus pauvres, les plus démunis en frères et sœurs, car ils font partie de la création.

C’est uni et ensemble que vous arriverez à renverser par vos énergies d’amour, par vos prières, par votre foi, par votre force en la croyance de ce Dieu d’Amour que vous arriverez à briser les chaînes qui entourent la Terre et qui l’empêchent de s’élever vers Dieu.

• Que tous ceux qui ont faim et soif de l’Amour de Dieu prient de toutes leurs forces ;

• Que tous ceux qui ont faim et soif de l’Amour de Dieu se réunissent pour former la chaîne de l’Amour ;

• Que tous ceux qui ont faim et soif de l’Amour de Dieu se tiennent par la main pour venir au secours des plus faibles ;

• Que tous ceux qui ont faim et soif de l’Amour de Dieu chantent des chants de louange ;

Mes enfants, je suis avec vous et je veille sur vous. Je vous porte chaque jour dans le Cœur de Dieu et je veille sur l’élévation de vos âmes. Je vous aide chaque jour à écrire votre Livre de la Vie. Ayez confiance ! Je vous aime. Je vous bénis au nom du Père, du fils et du Saint-Esprit.

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 8  février 2017 par Mireille Drapeau

 

Le chemin de la Vie

J’ai reçu ce message sans vision antérieure. Mais durant le temps que je l’écrivais, Père Pio m’a fait voir le perroquet muselé, puis, un peu après, la scène du boulier, où il est en prière. Il était dans une grotte et je pouvais apercevoir ce gigantesque boulier représentant les 7 plans avec les âmes figurées par des boules plus ou moins foncées.

Votre vie est remplie de tentations, il y a mille chemins qui se présentent à vous si bien que vous ne savez plus lequel choisir.

Je vous invite, en cette nouvelle année, à choisir la bonne route qui est le chemin de la Vie mais qui est aussi celui de la foi. L’un ne peut être dissocié de l’autre, ils sont complémentaires car tous les deux vous amènent au Royaume du Père.

Quelle joie pour toutes les âmes arrivées dans l’Au-delà de se retrouver dans la Demeure du Père qui est la Demeure de l’Amour.

Pour cela, mes enfants, il faut faire des efforts et reprendre le chemin de l’école. Non pas pour apprendre à lire ou à écrire mais pour apprendre le véritable sens de votre vie sur la Terre. Apprendre à comprendre la venue de Jésus dans votre monde et le message qu’il a apporté. Apprendre à vous réconcilier avec votre Créateur et à intégrer en vous ses énergies d’Amour.

Oui, comme une rose qui s’épanouit, vous devez grandir en une énergie d’Amour et resplendir de la Lumière de Dieu, de l’Amour de Dieu qui sont en vous et qui ne demandent qu’à s’extérioriser.

Il est temps pour chaque âme qui a compris et accepté l’enseignement de Dieu de se réveiller et de diffuser la Bonne Parole à ses frères et sœurs. Mais pour cela il faut faire preuve de beaucoup de foi et fermer les oreilles aux critiques, jalousies venant de personnes qui n’ont pas compris. Il ne faut pas leur en vouloir c’est une affaire d’évolution, de niveaux vibratoires. Un jour, elles comprendront et s’activeront.

Mes enfants, mon travail n’est pas facile et souvent j’ai l’impression de lutter contre des sables mouvants qui m’engloutiraient si la foi n’était pas mon moteur. Oui, il n’est pas facile de vous comprendre, d’un côté vous voulez agir et mettre tout en œuvre pour diffuser la Bonne parole mais au moment de le faire vous êtes comparables à un beau perroquet à qui on aurait scotché le bec pour l’empêcher de parler.

Mais je vous aime d’un amour tellement puissant que je passe par-dessus ces petits manquements qui sont humains. Et pourtant il est urgent d’agir, de vous unir dans une même et belle énergie d’Amour, afin de prêcher et de semer dans les cœurs les graines de l’Amour.

Votre monde est dans la noirceur et pourtant vous tous qui portez Dieu en votre cœur, vous êtes les lumières qui ont la capacité de dissiper cette grisaille.

C’est pourquoi je vous encourage encore et toujours à prier chaque jour avec moi pour tous vos frères et sœurs de la Terre. Il faut qu’aucune âme ne soit oubliée, il faut prier pour toutes les âmes qui croient en une force créatrice de toute chose mais il faut intensifier les prières pour toutes les âmes qui ne croient en rien. Elles ont besoin de votre amour, elles ont besoin de vos prières afin que leurs énergies s’élèvent et qu’elles grandissent dans la connaissance.

Oui, le chemin de la Vie, le chemin de la foi n’est pas de tout repos. Il ne l’a pas été pour Jésus non plus. Réfléchissez avec quel amour et quelle foi il a vécu chaque jour pour enseigner les Paroles du Père. On s’est moqué de lui, il a été rejeté du jour au lendemain et pourtant jusqu’au dernier moment il a dit : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ! »

Ma vie n’a pas été facile mais mes souffrances n’étaient en rien comparables aux souffrances de Jésus mais heureusement que j’avais la foi en mon cœur. Elle me portait et me donnait les forces nécessaires pour accomplir ma mission : celle de ramener le plus possible d’âmes à Dieu. Souvent je vous sermonnais, je vous invitais à réfléchir sur vos actes et vos pensées, je vous rabrouais même. Mais tout cela je le faisais en ayant l’Amour en mon cœur.

Souvent dans mes prières, on me montrait en vision un boulier comme il y en avait à l’époque dans les salles de classe. Et, à chaque fois que je confessais une personne et que je nettoyais son âme, je voyais une boule se déplacer de l’autre côté. Et je me disais : « Oh, mon Dieu ! Merci de m’avoir permis de repêcher cette âme et de lui permettre ainsi d’être chaque jour en union avec Toi. »

Le boulier que j’ai maintenant devant les yeux est immense car il comprend toutes les âmes de la Création et Dieu m’a confié la mission de veiller dessus. Certes, cela n’est pas évident, car je ne peux plus entendre ces âmes en confession et pourtant je dois amener le plus possible de boules dans le Royaume du Père.

C’est pourquoi, chaque jour, je prie et j’intercède auprès du Père pour vous. La petite Thérèse de Lisieux se joint à moi car on n’est jamais trop de deux pour veiller sur chacun d’entre vous.

Oui, mes enfants, je vous exhorte avec tout mon amour, avec toute la Fratrie céleste, avec toute la cohorte des saints, avec la foi et la force de Dieu à prendre le chemin de la Vie, à prier chaque jour, à demander l’aide divine pour vous soutenir et vous guider sur votre route.

Je ne le répéterai jamais assez : vous n’êtes pas seul, à aucun moment vous êtes abandonné ! Il faut tout simplement demander l’aide de votre ange gardien, demander notre aide. Personne n’est rejetée mais à vous de faire l’effort de prier et d’intercéder auprès de Dieu. Toute prière dite avec amour et sincérité du cœur est entendue par Dieu.

Mes enfants, je vous quitte mais je suis avec vous et je veille sur vous car toute âme est précieuse au Cœur de Dieu. Je vous aime et je vous bénis de l’Amour du Père. ∆

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 3  janvier 2017 par Mireille Drapeau