Année 2014

L’arrivée des âmes dans l’Au-delà

Copyright©David Lee Fong

Copyright©David Lee Fong

Pendant ma prière, je suis transportée en vision dans un tunnel bleu. Au bout de celui-ci, je vois une lumière dorée, puissante, qui est lumière d’Amour en même temps. Père Pio me dit qu’il me montre le passage de la Grande Lumière, le passage de toute âme qui quitte son enveloppe terrestre pour son arrivée dans l’Au-delà.

Mon regard est attiré par de nombreuses âmes qui passent et traversent cette Lumière. Père Pio m’annonce qu’il va me faire passer cette Lumière et que je pourrais voir l’arrivée des âmes dans l’Au-delà. Ce qui se produit instantanément.

Toujours en vision, Père Pio me montre une prairie avec des fleurs, des arbres, une rivière… Toutes sortes d’animaux s’ébrouent joyeusement et le chant des oiseaux est mélodieux. Le ciel est bleu, sans aucun nuage et le soleil brille. Je contemple avec admiration cet endroit me rappelant ce que l’on dit du fameux « Jardin d’Eden» d’Adam et Ève.

Soudain un chemin de terre apparaît et Père Pio m’invite à le suivre. Au bout celui-ci, se trouve une immense bâtisse d’un étage qui est entourée d’une dizaine de petites maisons.

Père Pio me dit que c’est l’hôpital de l’Au-delà, c’est-à-dire la maison de repos des âmes qui arrivent dans l’Au-delà.

Je t’ai amenée en vision dans cet endroit très important de l’Au-delà, mais je ne peux t’y faire entrer. Ce lieu est protégé et ce n’est pas ton heure d’y pénétrer. Toute âme, un jour, est amenée à passer par là, mais écoute bien les paroles que je vais te donner et transmets les rigoureusement à ton prochain car elles sont très importantes pour comprendre et accepter le passage de la mort à la Vie.

Mes enfants, toute âme créée par Dieu s’incarne sur la Terre pour y vivre et suivre son chemin spirituel c’est-à-dire évoluer et grandir dans l’Amour de Dieu. Certes la vie n’est pas facile, elle est parsemée de souffrances, de pleurs, de moments difficiles, mais rappelez-vous bien qu’il n’y a pas de roses sans épines et que chaque souffrance, que chaque difficulté est une étape franchie sur votre chemin de l’Amour. Tout le monde n’a pas le même chemin, la même destinée, certains vont souffrir horriblement et d’autres pas du tout. Tout dépend de votre évolution, de votre degré atteint sur l’échelle de la Vie, de votre ouverture et de votre écoute aux paroles de Dieu.

Mais il ne faut pas oublier les moments de bonheur, de joie, de paix qui jalonnent aussi votre route et surtout soyez reconnaissants pour ces moments de grâce qui vous sont offerts.

Oui, mes enfants, vous avez toute une vie pour apprendre à aimer, simplement aimer. Je vous compare à un fruit qui, tant qu’il n’est pas mûr, ne pourra pas être cueilli.

Tant que vous n’aurez pas atteint le stade de mûrissement de l’Amour, vous ne pourrez pas franchir la porte de la grande lumière.

Je parle là des âmes qui sont évoluées et qui ont compris le but de leur incarnation sur la Terre.

Oui, mes enfants, quand le moment arrivé, vous quittez votre enveloppe terrestre et votre âme dans son enveloppe spirituelle peut rentrer à la maison du Père. Pour cela il faut passer la grande lumière et dans la salle de l’accueil vous assisterez à votre revue de vie, où vous pourrez intérieurement ressentir et voir défiler toute votre vie. Personne ne peut s’y soustraire, d’où l’importance de s’y préparer tout au long de sa vie.

À ce moment-là, vous pèserez le bien et le mal de tous vos actes et de toutes vos pensées tout au long de votre vie. C’est pourquoi il est important de se laver chaque jour spirituellement et de ne pas accumuler des charges qui pèseront sur votre âme et noirciront votre âme au lieu de l’alléger et de l’élever spirituellement.

Passé cette étape, ce passage, vous serez dirigé vers une “chambre”, vers un lieu où vous pourrez vous reposer et reprendre des forces spirituelles pour poursuivre votre évolution spirituelle.

Le repos n’est pas le même pour tout le monde. Les âmes très évoluées ont un temps de sieste très court, tandis que les âmes dont l’évolution n’est pas aussi grande se retrouveront dans un état de sommeil qui leur est nécessaire car ces âmes sont très marquées par leur revue de vie et elles ont besoin de comprendre, de méditer dans un état second sur le chemin qu’elles doivent poursuivre pour évoluer.

Le bâtiment n’est pas le même pour tout le monde. Tout est prévu en fonction de l’évolution spirituelle de l’âme. On ne peut pas mélanger les stades d’évolution. Tout est réglementé, tout est délimité, tout est affaire de vibration et d’élévation spirituelle.

Mais chaque âme est accueillie avec amour car chaque âme est importante dans le Cœur de Dieu. Toute âme garde son libre arbitre, que ce soit durant son incarnation terrestre où dans sa vie dans l’Au-delà. Pendant ce temps de repos, le guide de chaque âme prépare dans la chapelle de Vie, le livre de vie de l’incarnation de l’âme. Celui-ci est très important, car il prend en compte votre évolution spirituelle, c’est-à-dire de votre création par Dieu jusqu’à votre arrivée au Cœur de Dieu, au stade de l’Amour complet, total, inébranlable où toutes vos énergies ne feront plus qu’un avec Dieu.

C’est pourquoi je suis chaque jour avec vous, je prie pour vous et j’intercède auprès du Père pour que vous receviez les grâces qui vous sont nécessaires pour franchir les différentes étapes de votre évolution spirituelle.

Oui, le moine de San Giovanni Rotondo est avec chaque âme qui a le souhait et qui le demande de tout son cœur dans sa prière, de se réconcilier avec Dieu.

Recevez la bénédiction du Père, du Fils et du Saint-Esprit en votre cœur.

Je vous aime Père Pio de Pietrelcina.

Message reçu le 25 janvier 2014 par Mireille Drapeau

L’hôpital de repos

Que la bénédiction du Père, du Fils et du Saint-Esprit reste et demeure avec vous.

Mes enfants, l’Au-delà est un plan de vibrations très élevées. Quand vous arrivez dans celui-ci, vous ne pouvez directement y vivre, il vous faut un temps de repos, un temps d’adaptation afin que vos énergies se fondent avec les énergies du plan sur lequel vous vivez. Dans chaque demeure du Père, il y a cet hôpital de repos. Une fois effectué ce temps de « remise en forme », vous pourrez suivre les enseignements qui vous seront donnés et vivre en harmonie afin de se poursuivre votre évolution spirituelle. En ce qui concerne ce que sur la Terre nous appelons le purgatoire, c’est un plan de vibrations totalement à part. Ces âmes qui ne sont pas évoluées ne peuvent être, ne peuvent vivre avec les âmes des autres plans. C’est pourquoi elles sont gardées et protégées par des guides spécialement préparés à cette fonction, elles ont besoin de nos prières et de nos lumières pour qu’une infime parcelle de clarté et de discernement entre en leur âme leur permettant ainsi de changer de voie et de commencer leur long chemin d’élévation spirituelle.

La Terre et l’Au-delà sont complémentaires et toutes les âmes y vivant des deux côtés ont besoin de prières et d’amour pour s’élever dans l’amour de Dieu.

Écoutez et méditez toute parole venant du Cœur de Dieu. Que ceux qui ont des oreilles entendent, que ceux qui ont des yeux voient.

Je vous aime et je veille sur vous. Père Pio de Pietrelcina.

Message reçu le 31 janvier 2014 par Mireille Drapeau

 

Rose de TitoPriez, priez, ne cessez pas de prier. Nous avons besoin de vous car les flammes du mal se rapprochent et la Terre a tellement besoin de lumière et d’Amour. Priez pour contrer ces flammes. Priez car vous en avez le pouvoir si vous enlevez de vous le doute qui est la destruction de la foi. Oui, priez car ainsi vous vous liez à Dieu et vous augmentez les forces de la Milice céleste pour lutter contre le mal et les flammes.

Oui, priez mes enfants car Dieu est en vous et autour de vous. Je vous encourage à croire dans les paroles divines qui vous sont données par les envoyés de Dieu.

Que Dieu vous bénisse à chaque instant vous permettant ainsi d’être des lumières dans un monde gris et noir. Et n’oubliez pas que la lumière attire les âmes qui sont en recherche du chemin de Dieu leur permettant ainsi de trouver Dieu en leur cœur.

Père Pio de Pietrelcina

P S Merci pour les roses qui me ravissent à chaque fois le cœur. J’envoie ces roses à toute la cohorte des saints lesquelles seront transformées en gerbes de lumière dans le cœur de tout homme qui croit en Dieu.

Message reçu à Genève le 5 juillet 2014 par Mireille Drapeau

 

La beauté divine 

Potier

Copyright © David Lee Fong

Pendant ma prière, on me montre en vision deux mains : celles-ci s’écartent et je vois apparaître un tour de portier. De la terre est posée sur celui-ci qui se met à tourner de plus en plus vite. Les deux mains se posent sur la terre et elles œuvrent pour former un magnifique pot. La vision s’arrête et Père Pio me dit : 

Que ne savez-vous reconnaître en toute chose la main créatrice de Dieu ! Il est dommage que vous ne sachiez pas voir avec les yeux du cœur, avec les yeux spirituels la beauté de la création.

À l’exemple du potier, Dieu le Père vous a créés, vous a façonnés avec un immense Amour.

Chaque plante, chaque animal, chaque élément a son propre rôle à jouer. Tout est une affaire d’équilibre et tout a été pensé afin que celui-ci demeure en tout temps.

Mais l’homme a été créé. Dieu l’a imaginé d’une telle façon qu’à la fin de sa construction, celui-ci devienne Amour et prenne place à Ses côtés.

Mais Dieu a choisi de lui laisser le libre arbitre permettant ainsi de faire l’expérience du bien et du mal. Il ne faut pas croire que l’homme a tout de suite été créé tel qu’il est maintenant, c’est une erreur. Dieu (comme pour toute la Création) a donné un embryon de départ qui petit à petit s’est développé afin de devenir tel que Dieu l’a voulu.

Mais avec le libre arbitre en son sein, l’homme a dévié du chemin et a commencé à se comporter de telle façon qu’il est arrivé au stade d’en oublier son créateur, d’oublier de Le remercier, de rendre grâce, de Le glorifier pour toute la beauté de la création.

Mes enfants, comment vous faire vraiment prendre conscience du mauvais chemin que les hommes de la Terre ont choisi de prendre ? Comment vous faire comprendre que vous qui avez accepté Dieu en votre cœur, vous avez une mission à remplir ? Oui, celle d’aider, d’aimer votre prochain, de protéger la nature et toutes les espèces vivant à vos côtés.

La Terre est comme un puzzle, si vous ne laissez pas les pièces au bon endroit, celui-ci se défait et tout devient dérèglement.

L’homme a voulu jouer avec le Feu, mais la flamme du départ s’est transformée en incendie et vous n’arrivez plus à l’éteindre car vous n’avez pas le mode d’emploi.

Mes enfants, je vous encourage à redevenir raisonnables et à reprendre place au sein de la création telle que Dieu l’a voulue.

C’est pourquoi je vous demande que le plus fort aide le plus faible, que celui qui a beaucoup partage avec celui qui n’a pas assez, que celui qui a de la nourriture en abondance partage avec celui qui a faim.

Jésus, il y a 2 000 ans, est venu vous donner la solution, vous donner le mode d’emploi pour rester sur le bon chemin et arriver sains et saufs à la Maison du Père. Mais les hommes de l’époque n’ont pas voulu et n’ont pas su écouter et intégrer et surtout comprendre le message de Jésus.

C’est pourquoi, vous qui avez compris, vous vous devez de transmettre le message de Jésus qui, 2 000 ans après, n’a pas changé : « Dieu vous aime et Il vous a préparé une place pour chacun d’entre vous dans Son Royaume qui est le Royaume de l’Amour. » C’est pourquoi, mes enfants, je vous réitère ma demande de devenir à chaque instant, dans toutes vos paroles, vos actes et vos pensées des enfants de Dieu qui œuvrent pour permettre au plus possible de vos frères et sœurs de réintégrer le chemin qui mène à Dieu. Que ceux qui ont compris les paroles de Jésus les mettent en pratique et n’oubliez pas de vous aimer les uns et les autres comme le Seigneur vous aime.

Recevez la bénédiction du Père, du fils et du Saint-Esprit dans le cœur de chacun d’entre vous.

Je vous aime.                                                        Père Pio de Pietrelcina

Message reçu par Mireille Drapeau le 8 juillet 2014

État d’urgence, Terre en détresse ! 

Dieu dans Son immense amour a placé en chacun de vous une partie de Lui, une étincelle divine. Il a partagé son cœur en des milliards et des milliards de particules afin que chacun puisse grandir et s’élever spirituellement et devenir ainsi, un jour, Amour dans l’Amour et connaître la félicité éternelle.

Mes enfants, je suis obligé aujourd’hui de vous remettre à l’ordre, de vous faire prendre conscience que Dieu n’est nullement responsable de ce qui se passe sur la Terre, de ce que vous vivez journellement, de toutes ces guerres, de tous ces meurtres qui sont perpétrés au nom de Dieu. Réfléchissez, mes enfants : comment Dieu qui est Amour pourrait-il avoir créé le mal ? Comment pourrait-il participer à toutes ces guerres de religion qui sont proclamées en Son nom ? Arrêtez de croire en de fausses informations, réagissez ! Tous ces peuples qui sont massacrés ont besoin de vous, ont besoin de votre aide et de votre soutien.

Sur le plan financier, l’aide leur est apportée par les convois humanitaires (certes, bien au-dessous de ce qui leur est réellement nécessaire ), la base pour qu’ils survivent sur le plan physique et matériel ; vous ne pouvez tous l’assumer, vous ne pouvez tous les prendre en charge et de toute façon vous ne seriez pas acceptés sur le terrain. Laissons les grands de ce monde réagir et travailler dans ce sens afin que les plus petits ne souffrent pas. Moi, je viens vous éclairer sur le plan spirituel et vous demander, ou plutôt je viens décréter l’état d’urgence, car le feu rouge s’est allumé et tous ces peuples opprimés sous le joug de dictateurs ou de pouvoirs rongés par le mal, aux yeux obstrués par des œillères, ont besoin de vous, ont besoin de votre soutien et de votre amour spirituel pour eux. C’est pourquoi il vous est demandé de prier, de joindre vos deux mains et de vous unir à la Force céleste pour casser les chaînes des oppresseurs et permettre à tous ces enfants de Dieu de retrouver le calme et la sérénité, de pouvoir exercer leur foi sans avoir peur de représailles. Oui, mes enfants, priez et priez encore, allumez des cierges, des bougies, recueillez-vous formez la chaîne de prière dont la Terre a tellement besoin pour qu’elle soit éclairée et surtout habitée par la véritable spiritualité de Dieu.

Trop de personnes ont perdu la foi, ont perdu la spiritualité et croient qu’elles peuvent se gouverner toutes seules sans avoir besoin de Dieu. C’est une grave erreur car Dieu ne les a pas abandonnées. Il veille toujours sur elles et Il est rempli d’amour et de patience pour chacune d’entre vous. Alors, mes enfants, vous qui êtes déjà grands sur le chemin de l’Amour, apprenez aux plus petits à avancer avec la confiance en leur cœur ; apprenez-leur joindre les deux mains et à se confier à leur Père aimant afin qu’ils poursuivent leur route en ayant adopté et accepté leur véritable identité spirituelle.

Je vous aime, mes enfants, mais je m’inquiète de l’endormissement des cœurs humains face à l’Amour de Dieu.

Que mes paroles soient lues et entendues et surtout qu’elles soient comprises et éclairent le cœur et l’âme de tout homme qui aspire à rentrer un jour à la Maison du Père. Je vous aime, recevez la bénédiction de tous les saints en votre cœur.

Père Pio de Pietrelcina

PS  Joignez-vous à la cohorte des saints et prenez chaque jour un instant pour prier et n’oubliez pas que la foi déplace les montagnes.

Message reçu par Mireille Drapeau le 10 août 2014

 

Pendant ma prière (en vision), je vois apparaître Père pio habillé d’une aube crème pour célébrer la messe. Je vois derrière lui un autel de marbre blanc et grenat avec au-dessus un immense tableau de la Vierge Marie. Je réalise que j’ai été transportée dans la chapelle de Sainte Marie des Grâces à San Giovanni Rotondo. Père Pio a le dos tourné et il est agenouillé devant l’autel et je l’entends réciter des prières, des chapelets sans s‘arrêter. Soudain il se retourne et il tient ses deux bras en croix. Je vois une lumière puissante descendre du plafond de l’Église et entourer le corps de Père Pio. Marie et Jésus apparaissent et se tiennent chacun d’un côté et de l’autre de lui (Marie est à sa gauche et Jésus se trouve à sa droite). Ils lui posent dans ses deux mains un chapelet et se mettent aussi à réciter des prières leurs corps sont étincelants de lumière et même leurs habits reflètent des particules de lumière. Soudain une boule de lumière arrive, Jésus et Marie soulèvent Père Pio par les bras et tous les trois disparaissent dans un halo de lumière dorée. La vision se termine et Père Pio me dit :

Le chemin de la prière 

Copyright © David Lee Fong

Copyright © David Lee Fong

Mes enfants si vous arriviez à prendre conscience de l’Amour de Dieu, de Jésus et de Marie et de tous les saints pour vous, la vie sur la Terre changerait en un instant.

Vous avez l’impression d’être seuls et que le ciel ne vous entend pas, que le ciel n’exauce pas les prières que vous envoyez. Vous demandez mais vous ressentez le vide de la non-réponse et vous n’avez pas les forces psychologiques de continuer, de prier encore et toujours. Le monde actuel est ainsi fait que l’on est vite découragé au point de baisser les bras et de dire : Oh ! de toute façon, tout cela n’est pas vrai. De toute façon il n’y a rien de l’autre côté et, s’il y avait quelque que chose, il y a bien longtemps que j’aurais été exaucé !

Mes enfants, où est la foi de vos aïeux qui remplissaient les églises, où est la foi qui permettait de déplacer les montagnes ? Je vous le demande ? Les églises se vident, il y a de moins de moins de croyants. Vos ancêtres ont bâti de nombreuses églises pour glorifier Dieu, pour lui rendre grâce et ainsi pouvoir le glorifier de tout l’Amour qu’Il dépose dans toute Sa création.

Pourquoi avez-vous abandonné le chemin de la foi au point que de nombreuses églises doivent être détruites, faute d’avoir les moyens de les entretenir ? Pensez à vos anciens qui ont été tellement fiers de leurs églises qui rythmaient leur vie.

Oui, mes enfants, je vous le demande, pourquoi Dieu a-t-Il perdu Sa place dans votre cœur, dans votre vie de tous les jours ? Vous avez en vous, une partie de Lui. Oh ! une étincelle divine, une petite étincelle divine mais pourtant si puissante car c’est Dieu et Lui seul qui habite en vous et Il est le créateur de toutes choses, de toutes vies pour l’éternité. Il vous a fait don d’une partie de Lui, c’est un trésor, à vous de le garder précieusement, de veiller sur lui. Mais ce n’est pas un trésor que l’on enferme dans un coffre, non c’est un trésor vivant qui vit en vous et qui a besoin qu’on le nourrisse et que l’on veille à son développement.

Est-ce que vous me suivez toujours ? Ou avez-vous abandonné en disant que tout cela n’est que baliverne, que l’on vous ressasse toujours la même histoire ? Si vous en êtes à ce stade, cela est bien dommage pour vous, car comme le bon grain semé dans les cailloux il ne pourra grandir et périra faute de l’eau nécessaire à son développement.

Non, vous ne devez pas prendre ce chemin, vous devez être comme le semeur qui sème des grains dans une terre fertile permettant à celles-ci de grandir et de produire du blé.

Oui, mes enfants, je vous bénis de tout mon cœur afin que vous retrouviez le chemin de la prière, que chaque jour vous preniez le temps de joindre vos deux mains et avec un cœur sincère de faire cette prière venant du cœur, avec vos mots et vos paroles.

Vous êtes des enfants, vous vous comportez comme des enfants qui ne veulent pas obéir. Vous n’en faites qu’à votre tête et cela me désole, cela nous désole, car sans prière votre Terre est bien grise alors qu’elle pourrait tellement être lumineuse.

Oui, vous êtes comme des enfants, il est devenu difficile de vous parler, vous ne nous écoutez plus et pourtant vous n’arrêtez pas de vous plaindre. Vous n’êtes pas logiques !

Mais pourtant je vous aime avec tout mon amour, comme Dieu vous aime et comme toute la Cohorte des saints vous aime. En liaison avec Jésus et Marie nous prions à chaque instant pour que vous retrouviez la liaison divine, la connexion avec Dieu. Dieu ne vous a jamais abandonnés, Dieu veille continuellement sur vous et Dieu vibre à chaque instant en vous. Si vous acceptez et comprenez ces paroles, votre vie changera, vous retrouverez la joie de vivre, la paix et l’harmonie.

Oui, je souhaite de tout mon cœur que Dieu retrouve Sa place, que vous retrouviez le chemin de la prière et que chaque jour vous rendiez grâce pour tous Ses bienfaits.

Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Que Dieu demeure en vous et vous irradie de son Amour.

Je vous aime. Père Pio de Pietrelcina

Message reçu par Mireille Drapeau le 25 août 2014

Faire preuve de patience 

Je suis dans l’attente de… j’attends de vous… » L’homme est ainsi fait qu’il emploie à tort et à travers le mot attendre et pourtant il n’est guère patient !

Vous aimeriez avoir tout, tout de suite ! Le monde actuel a tellement facilité les choses avec les technologies modernes (achat et paiement sur internet, par exemple !) que tout est devenu à portée de main pour tout le monde. Même les petits enfants sont déjà pris dans ce système et ont accès à ce modernisme qui n’est pas forcément bon pour eux.

Oui, mes enfants, vous avez perdu la patience, vous avez perdu la notion de l’attente, vous avez perdu une partie de vous, vous vous êtes laissés manger par une structure qui s’est installée pour mieux vous asservir.

Mes enfants, réfléchissez ! Faites un saut en arrière et revenez à un autre mode de vie qui serait plus salutaire pour vous. Apprenez à prendre le temps de vous retrouver avec vous-même et ainsi renouer avec l’étincelle divine qui se trouve en vous. Car dans votre soif de modernisme vous avez oublié Dieu qui se trouve en vous. Vous le négligez, car vous n’avez plus le temps de lui parler, vous n’avez plus le temps de prier. Même dans vos prières (quand vous avez le temps d’en faire !), vous demandez et vous aimeriez une réponse immédiate, vous n’avez pas la patience d’attendre de recevoir le moment venu la réponse à votre demande !

Et pourtant si vous preniez conscience de toute la patience, de tout l’amour que Dieu a envers vous vous changeriez votre comportement et vous deviendriez des êtres plus responsables, vous seriez habités entièrement par Dieu car vous Lui auriez fait don de votre être tout entier afin qu’Il vous guide sur votre route, vous permettant ainsi d’arriver en toute tranquillité à la Maison du Père en ayant la foi, la confiance, la paix et l’amour en votre cœur.

C’est pourquoi, mes enfants, je vous encourage à faire preuve de plus de patience, de plus de compréhension, de plus d’amour vis-à-vis de votre prochain. Je vous encourage à ouvrir grande la porte de votre cœur et à laisser Dieu s’y épanouir entièrement. Je vous encourage à attendre avec foi la Nouvelle Terre qui prend petit à petit sa place et à prier chaque jour pour son avènement.

Dieu vous aime, ne Lui imputez pas toutes les misères du monde. Faites preuve de patience et celle-ci sera récompensée à un point inimaginable.

Mes enfants, écoutez-moi, écoutez-nous, nous qui veillons sur vous, nous qui prions avec vous. Mettez en pratique les enseignements de Jésus et de tous les saints, pas seulement un jour, mais tous les jours, sans relâche, sans baisser les bras avec la foi en votre cœur.

Mes enfants, je vous aime et je veille sur vous avec patience, amour et compréhension.

Recevez la bénédiction du Père, du Fils et du Saint-Esprit, demeurez dans l’Amour du Père et restez dans la paix. Que Dieu vous anime chaque jour et vous conduise à la Félicité éternelle.

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu par Mireille Drapeau  le 1er  septembre 2014

Jéricho ! Il est temps de vous réveiller  !

Copyright © David Lee Fong

Copyright © David Lee Fong

Pendant ma prière, on me montre un cortège composé d’hommes et de femmes et d’enfants qui avancent vers une ville entourée d’une immense muraille. La plupart d’entre eux tiennent dans leurs mains une trompette ou des cymbales qui retentissent d’une façon assourdissante. Père Pio me dit alors que c’est Jéricho et sa muraille. À ce moment, je suis transportée à l’intérieur de la ville et plus précisément derrière l’enceinte où je vois des gens couchés, d’autres serrés les uns contre les autres, se bouchant les oreilles avec leurs deux mains et je vois la peur s’inscrire sur leur visage Je remarque aussi que certains s’agenouillent et se mettent à prier. La vision s’arrête et Père Pio me dit :

Mon enfant, ce que tu viens de voir est ce que vous vivez actuellement. Vous êtes les habitants de Jéricho qui, comme à l’époque, ont eu peur face à l’invasion du peuple juif qui venait prendre leur ville. Vous vivez dans le tourment, dans la peur continuelle des attentats qui se poursuivent les uns après les autres ; vous ne savez plus ce qui est bien, ce qu’il faut faire, vous êtes complètement désemparés.

Certains d’entre vous ont pris conscience de cette situation et essayent courageusement de trouver des solutions pour remédier aux problèmes. Mais la plupart d’entre vous attendent, ferment les yeux et font un ouf de soulagement quand cela n’arrive chez eux mais chez le voisin. Certains vont même jusqu’à dire : « On a eu chaud ! » Mes enfants, ce comportement n’est pas chrétien et vous, vous qui avez accès à la connaissance, ne pouvez l’accepter. Vous devez être solidaires les uns des autres, vous devez vous aimer les uns les autres. Il ne suffit pas d’avoir peur, il faut agir afin que ces attaques du malin que vous subissez ne puissent gagner en force et puissance. Oui, mes enfants, beaucoup de noirceur entourent votre terre, beaucoup d’âmes se pervertissent dans la débauche, dans les guerres, dans la méchanceté, dans l’oubli et le reniement de leur essence divine.

Et pourtant, si vous preniez conscience de tout l’Amour qui vient de Dieu, de tout L’Amour qui vient de l’Au-delà, de tous vos êtres chers, de toute la force, de toute l’aide qui vous est envoyée, vous comprendriez qu’il n’y a pas lieu d’avoir peur. Vous n’êtes pas seuls face à ces épreuves qui bouleversent votre quotidien.

Peut-être vous êtes vous endormis un peu trop sur vos lauriers en vivant dans un monde d’argent, de facilités. Oui, vous vous êtes complus dans un bien-être trop facile et le réveil est difficile pour vous maintenant. Vous comprenez enfin que vous êtes sur une voie de garage et que si vous ne réagissez pas vous vous enfoncez dans vos problèmes en essayant de maintenir la tête hors de l’eau. Et pourtant Jésus est venu, il y a plus de 2 000 ans, vous donner la solution. Déjà à l’époque, il n’a pas été compris, on l’a tué pour faire taire tout problème.

Maintenant je viens vers vous, je me manifeste, depuis plus de neuf ans, pour vous encourager à redonner dans vos cœurs la place que Jésus doit y tenir et surtout pour rétablir ses paroles qui sont les paroles de l’Amour, le message de Dieu, le Créateur de toutes choses.

Oui, il est urgent de mettre en pratique tous les enseignements, toutes les paroles de Jésus, afin que la lumière, que l’Amour de Dieu pour chacun d’entre vous reprennent place dans le cœur des hommes.

Il n’y a pas d’autres solutions à vos problèmes : aimez-vous les uns les autres, aidez-vous, soutenez-vous et surtout retrouvez le chemin de la prière, unissez-vous dans des groupes de prières pour remercier et glorifier Dieu pour la beauté de Sa création.

Oui, la création de Dieu est belle, elle est un véritable chef-d’œuvre, mais dans votre vie trépidante vous ne prenez plus le temps d’admirer la nature, les animaux qui vous entourent ! Vous ne respectez plus les règles de base de la nature en produisant de façon outrancière des quantités de viande, de céréales, de légumes sans savoir la répercussion négative que cela produira sur votre environnement. Le pire de tout cela est que les affamés ont toujours faim, que les pauvres sont toujours aussi pauvres et que les riches continuent de s’enrichir.

Vous voyez que cela fait du bien de remettre les choses en place et vous permet de prendre conscience qu’il est temps de mettre le mot fin sur ce temps de profit et de gaspillage, afin de permettre à la Nouvelle Terre formée d’êtres humains, ayant installé dans leur cœur la religion universelle de l’Amour, celle venant du Créateur de toutes choses qui vous aime de l’Amour éternel, de prendre place.

Alors, mes enfants, je vous encourage à ne plus vivre dans la peur, à ne plus vous laisser marcher sur les pieds, à instaurer en vous l’Amour de Dieu et à prier pour l’installation de Son règne sur la Terre pour les siècles des siècles.

Vous avez des murs à faire tomber, cela n’ira pas sans difficultés, mais c’est à ce prix que vous obtiendrez la paix.

Mes enfants je vous aime, je prie chaque jour pour vous, je veille sur vous et j’intercède auprès du Père pour vous.

Mes enfants, je vous encourage, et je vous exhorte à prier avec plus de ferveur, à retrouver le chemin de la foi, de la paix intérieure, de la communion avec Dieu. Et surtout, n’oubliez pas que Dieu vous aime, chacun de vous sans distinction de race ou de couleur. Dieu est amour et brûle d’Amour pour vous. Que Sa bénédiction brûle en vous, en vos cœurs, que Sa paix vous irradie et vous conduise à la félicité éternelle, que Sa grâce soit déposée en vos cœurs et vous guide chaque jour sur votre route.

Je vous aime et je veille sur vous afin de vous conduire sains et saufs à la Maison du Père.

Père Pio de Pietrelcina

Messages reçus par Mireille Drapeau le 25 octobre 2014