Année 2016

L’Horloger du monde

Copyright David Lee Fong©

Copyright © David Lee Fong

L’homme voudrait tout posséder, tout savoir, tout commander. Il ne supporte pas que l’on puisse lui donner des ordres, il ne veut en faire qu’à sa tête !

Mais où cela a-t-il conduit l’homme ? sur un chemin de destruction, de haine, de pauvreté et d’égoïsme.

Dieu est l’Horloger du monde, Il a tout créé de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Tout n’est que beauté et perfection et tout fonctionne sans aucun dysfonctionnement car tout a été prévu dans le moindre détail.

Mais qui prend encore le temps de contempler toute cette magnificence ? La plupart des habitants de la Terre n’ont plus le temps de le faire accaparés par leur course au pouvoir et à l‘argent.

L’homme veut imiter l’Horloge de Dieu, mais apparemment il n’y arrive pas et il n’y arrivera jamais car la pièce principale qui fait tourner tous les engrenages est défectueuse et elle est essentielle car elle s’appelle Amour et sans Amour il n’y a rien, que le vide et le désespoir.

Pourtant sur la Terre de nombreuses personnes se réveillent et se posent des questions sur l’avenir de leur monde, sur le devenir de cette civilisation, sur l’héritage qui sera laissé aux jeunes, aux enfants qui ont envie de vivre sur une Terre apaisée.

C’est pourquoi je vous encourage à vous prendre par la main pour œuvrer à l’ouverture des consciences de la Nouvelle Terre Spirituelle qui doit se mettre en place, qui a déjà commencé son chemin de conversion et qui par l’Amour tout simplement ouvrira le cœur des hommes.

L’homme est tombé bien bas, les luttes raciales religieuses, sectaires se perpétuent au fil des jours et rien n’est vraiment fait de concret pour obtenir une paix durable immédiate.

Jésus est venu enseigner l’Amour sur la Terre et on l’a rejeté ! Tout simplement l’Amour, afin que les Paroles de Notre Père à tous soient mieux comprises et mises en pratique.

Plus de 2 000 ans après, des envoyés sont sur la Terre pour apporter le même message, le même AMOUR. En revanche, ce message est porté en premier aux plus démunis (pensez à l’abbé Pierre, à mère Teresa, à sœur Emmanuelle) mais à l’heure actuelle il y a aussi notre bon pape François, Père Pedro à Madagascar, le père André-Marie et tous les autres qui œuvrent dans l’anonymat, ne comptant pas leur peine pour que l’Amour soit déposé dans le cœur de chaque homme délaissé par la société.

Car c’est du plus petit d’entre vous que sortira la véritable religion universelle, qui est celle de l’Amour.

Alors venez nombreux, retroussez vos manches, prenez vos outils et travaillez avec détermination et acharnement à l’ensemencement des graines de l’Amour dans une Terre qui a perdu toute la beauté et la splendeur de l’Horloge de Dieu.

Rien n’est perdu, un nouveau monde s’ouvre, il ne faut jamais baisser les bras, Dieu ne baisse pas Ses bras, Dieu sait déjà que vous avez en vous la capacité de rebondir, de vous ressaisir et que vous désirez ardemment connaître enfin la Félicité Céleste.

Oui, Dieu vous connaît. Il sait tout de vous car c’est Lui qui vous a créés avec tout son Amour. Il vous a laissés néanmoins votre libre arbitre, à vous de décider dans quel camp vous désirez être. Mais moi, si j’étais vous, je n’hésiterais pas et je choisirais le camp de l’Amour, car cela fait tellement de bien de se sentir aimé et ainsi d’aimer les autres sans rien en attendre en retour.

Oui, mes enfants, œuvrons aux côtés de tous les missionnés de Dieu, réveillez les consciences, secouez et agitez les drapeaux sur lesquels vous aurez écrit en gros : Amour, Dieu vous aime, Je vous aime, aimez-vous les uns les autres.

Je ne cesserai de clamer mon Amour pour Dieu, mon Amour pour vous, mon Amour pour toute la Création de Dieu.

Oui, je n’ai aucun doute ! Dieu est bien le plus grand Horloger de toute la Création et c’est le seul qui a construit l’Horloge de l’Amour.

Je vous encourage à veiller les uns sur les autres et à vous aimer d’un Amour éternel.

Père Pio qui vous bénit au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Allez et demeurez dans la Paix, la Joie et l’Amour et portez à votre prochain la bonne nouvelle de l’avènement de la Nouvelle Terre Spirituelle.

Je vous aime. Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 4 février 2016 par Mireille Drapeau

Le jardin du Bon Dieu

JardinCœur - copie

Copyright © David Lee Fong

C’est dans votre cœur qu’il faut cultiver le jardin du Bon Dieu. Je parle bien sûr de votre Cœur spirituel car en chacun de vous se trouve une partie de Dieu, une étincelle divine. Quel magnifique trésor, ne trouvez-vous pas ? Et il est important chaque jour d’œuvrer afin que cette étincelle reste et demeure éternellement.

Que faut-il faire pour la garder et lui permettre de se développer ? Comme tout bon jardinier, elle a besoin en premier de beaucoup d’amour car sans amour la vie n’existerait pas. Viennent ensuite la prière, la méditation, les engrais qui lui donnent la force et la puissance nécessaire pour son épanouissement.

Chaque être humain la possède en lui dès sa naissance et pour toute son existence. Certains s’en rendent compte rapidement et veillent dessus, d’autres il leur faut plus de temps avant de comprendre, de réaliser et d’accepter ce cadeau si merveilleux de Dieu, tout est une affaire d’évolution.

C’est pourquoi il est important, vous qui avez cette connaissance, vous qui œuvrez pour l’installation du Royaume de Dieu sur la Terre, de transmettre à votre prochain l’existence de ce bien précieux à l’intérieur de chaque âme humaine.

La vie sur Terre, à l’heure actuelle, est un chaos complet, c’est comme si la vie sur celle-ci était devenue complètement chamboulée et que plus rien ne fonctionne bien. Pourtant la Terre n’est pas devenue folle, elle poursuit son chemin d’évolution et l’époque que vous vivez actuellement est une période décisive de son parcours car de grands changements doivent se produire afin qu’elle soit épurée et nettoyée de toute la noirceur, de tout l’égoïsme, de toute la méchanceté qui y ont pris place et qui n’ont pas leur raison d’être.

Oui, mes enfants, Dieu ne vous abandonne pas, soyez en sûrs, Dieu veille sur vous comme un Père aimant veille sur ses enfants. Dans l’apprentissage de la vie, un véritable papa est présent pour accompagner son enfant dans son apprentissage. Je prendrais pour exemple un enfant qui apprend à marcher ; pour qu’il avance, il y a de nombreuses chutes, avec détermination il faut que l’enfant se relève, essaye à nouveau, jusqu’au moment où l’équilibre est acquis et, alors, les premiers pas se font sous le regard admiratif de ses parents. Oui, les parents sont présents pour l’encourager, le soutenir, le motiver, l’aimer afin qu’il essaye et qu’il ait envie d’apprendre. Et il en va ainsi de toute sa vie jusqu’à ce qu’il devienne un adulte responsable et qu’il continue de vivre en ayant la joie en son cœur.

Il en est de même de Dieu le Père, Il veille à chaque instant sur vous, mais Il est obligé de vous laisser faire vos propres expériences afin que vous grandissiez sur votre chemin spirituel et que vous puissiez ainsi vous réaliser pleinement dans Son Amour.

Oui, la Terre est en plein changement, c’est pourquoi il vous est demandé à vous tous qui avez compris l’importance de Dieu dans vos vies, d’œuvrer pour la mise en place de cette Nouvelle Terre spirituelle qui doit prendre place. Pour cela, il faut briser toute la noirceur de votre monde et y installer la lumière.

C’est pourquoi je vous demande de prier avec toujours plus de ferveur, d’avoir la foi en la mise en place de ce nouveau monde, de ne pas douter et d’œuvrer dans la vigne du Seigneur.

Mais pour y arriver, il faut que chacun prenne soin de son jardin du Bon Dieu, prendre soin de ne pas y laisser une seule mauvaise herbe (mauvaise pensée) y prendre place, de l’entretenir, de veiller à son évolution. Si, vous, vous ne le faites pas, personne ne le fera, les plus faibles ont besoin de votre force, les plus pauvres et le plus démunis ont besoin de vos richesses (richesses du cœur et de l’âme), les malades ont besoin de vos prières et de vos soins afin de guérir spirituellement.

Dieu a créé un monde magnifique où chaque détail à son importance, Dieu est l’Horloger du monde, Il est le Créateur de toute chose pour l’éternité. Il a besoin de chacun d’entre vous, n’êtes-vous ses enfants ? Dans l’union du cœur, vous trouverez à faire quelque chose.

Mes enfants, je reviens sur la prière, sur l’importance de celle-ci. Réunissez-vous pour prier dans un même élan d’Amour. La prière n’est pas morne et triste, la prière doit être Lumière et Vie, la prière c’est Dieu qui s’invite dans le cœur de chacun d’entre vous.

Alors, secouez-vous, il est temps, maintenant, de le faire car la Terre doit encore passer par des épreuves pour lui permettre de retrouver sa luminosité et chacun d’entre vous est invité à travailler, à se retrousser les manches, à ne pas avoir peur, à prier pour que le nettoyage se fasse avec le plus de douceur possible.

Oui, Dieu vous demande de vous impliquer entièrement, d’extérioriser votre foi universelle, afin d’aider votre prochain à vous rejoindre sur le chemin de l’Amour qui vous ramène à Lui, qui vous permet de vous réconcilier avec Lui et de L’accepter entièrement en vous.

C’est pourquoi il faut entretenir le Jardin du Bon Dieu afin qu’Il puisse S’y reposer et installer Sa lumière et Son Amour.

Mes enfants, je vous aime et je suis présent à vos côtés. Prenez conscience de la réalité de mes paroles, je me manifeste à chacun d’entre vous. Heureux, ceux qui me voient et qui acceptent Dieu en leur cœur.

Recevez la bénédiction du Père, du Fils et du Saint-Esprit en votre cœur.

Recevez la Lumière et l’Amour de Dieu en votre cœur.

Recevez Sa paix et Sa Joie qui vous apportent le bien-être et la joie de vivre.

Recevez tout mon amour pour chacun d’entre vous.

Je vous aime d’un amour éternel.

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 28  février 2016 par Mireille Drapeau

Il n’y a qu’un Dieu

Copyright © David Lee Fong

Copyright © David Lee Fong

Pendant la prière, on me donne en vision un grand mur en construction fait avec des pierres de différentes tailles. Je vois des hommes, des femmes de tous les âges, de toutes les races et de toutes les religions., y compris des enfants. Des chaînes se sont formées qui permettent de passer les pierres de l’un à l’autre et j’entends des chants de louange à Dieu que chacun chante dans sa propre langue mais dont l’ensemble donne un son harmonieux. Au-dessus de cette scène, je vois un ciel avec une immense lumière dorée qui en descend et qui englobe tout. 

Oui, il n’y a qu’un Dieu ! Le Créateur de toute chose, de toute vie, de tout l’Univers.

Il faudra bien un jour que vous arriviez à accepter ce qui doit arriver : la nouvelle spiritualité universelle.

Jésus est venu, il y a plus de 2 000 ans sur la Terre, pour la mise en place d’un monde d’Amour. Il a été crucifié, il est mort et il est retourné au ciel. Il a ouvert le chemin, il a mis en place tous les outils qui sont nécessaires pour travailler à la mise en place de cet Amour.

Mais les hommes ont l’air de ne pas vouloir comprendre, ils se butent, se rebiffent, se trouvent mille et une excuses, se retranchent dans leur peur. Ils ont peur et ils manquent cruellement de foi pour accomplir ce qu’il leur est demandé.

L’homme préfère son petit confort et il a tellement peur du qu’en-dira-t-on !

Et pourtant je vous encourage, je vous exhorte à agir, à ne pas avoir peur et à œuvrer pour le Seigneur.

Pourquoi avez-vous besoin de preuves, de savoir si cela est vrai ou faux, de rechercher la source de toutes choses ? Moi je vous dis : Heureux ceux qui ont cru sans avoir vu car le royaume des cieux leur appartient.

Et le royaume des cieux n’est pas seulement au Ciel, il est sur Terre, en vous et autour de vous. Le royaume des cieux, c’est Dieu, c’est son Amour, Sa Lumière et Sa Paix. que chacun doit posséder en son cœur et que chacun peut transmettre à son prochain.

Arrêtez-vous de vous battre, arrêtez de vous entre-tuer les uns les autres pour posséder, pour voler les «trésors» de vos voisins. Oui, il est temps que vous preniez conscience que vous êtes tous frères et sœurs et que ce n’est pas parce que vous ne parlez pas la même langue que vous ne vivez pas de la même façon, que vous ne pouvez pas vous aimer.

Il n’y a qu’un Dieu, le Dieu de toutes les différentes croyances qui Le vénèrent à leur façon. Personne n’est meilleur, Dieu ne fait pas de différence, c’est l’homme qui a introduit ce précepte.

Que ce soit dans n’importe quelle partie de la Terre, je vous exhorte à aimer Dieu et à voir en votre prochain l’étincelle divine qui est en lui.

Chacun croit à sa façon, chacun prie à sa façon, l’essentiel est que chaque prière, méditation ou bénédiction soit sincère et qu’elle vienne du cœur et surtout qu’elle soit lumière et amour.

Vous ne pouvez pas juger votre prochain, Dieu seul peut le faire et Il ne le fait pas car Il est Amour et l’Amour est bonté, douceur, chaleur, réconfort, paix et joie.

Oui, qui êtes-vous pour juger ? Chassez de votre cœur toute mauvaise pensée, tout jugement, toute vengeance, ils sont porteurs de noirceur dans un monde qui doit s’élever vers la lumière.

À chaque instant, Dieu veille sur vous, Dieu vous invite à Le recevoir en votre cœur. Si chacun prenait le temps de s’arrêter pour écouter la voix du Père, pour ressentir Son Amour, Sa paix et Sa joie, la vie sur la Terre serait transformée en un instant car vous auriez réalisé la présence, l’existence de Dieu en chacun de vous.

Vous seriez comme Paul sur le chemin de Damas. Et pourtant c’est ce que l’homme devrait comprendre sans que Dieu ait besoin d’employer des ondes de choc.

Oui ce serait merveilleux si chacun d’entre vous réalisait que pour arrêter toutes les guerres, toutes les souffrances de la Terre, il faut simplement laisser Dieu entrer dans votre cœur et laisser la puissance de Son amour agir.

Toute la vie sur Terre deviendrait différente et la construction de la Nouvelle Terre se ferait dans la paix, la joie et l’amour car la lumière de Dieu éclairerait chaque homme.

Mes enfants, vous qui avancez sur ce chemin, vous qui avez accepté l’Amour du Père et de Jésus en votre cœur, je vous exhorte à multiplier la puissance de vos prières, à multiplier votre foi, à ne pas douter de l’installation d’une Terre d’Amour portée par l’Amour de Dieu.

Je vous exhorte à ne pas sortir du chemin qui vous mène au Père et je vous demande de veiller avec tout votre amour sur votre prochain, à enseigner l’Amour du Père, à porter la bonne parole de l’avènement du Règne de Dieu.

Oui, mes enfants, restez et demeurez dans l’Amour du Père, soyez de plus en plus nombreux. Il est urgent que le peuple de Dieu construise le mur de la paix et laisse l’Amour régner sur la Terre.

Je vous aime, mes enfants, comme Dieu vous aime. N’oubliez pas que chaque âme est précieuse au Cœur de Dieu et que chaque âme doit vibrer de l’Amour du Père.

Oh, mon Dieu ! Que ta volonté soit faite sur la Terre comme au ciel et nous te remercions pour tous tes bienfaits.

Je vous aime d’un amour éternel.                     Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 3  avril 2016 par Mireille Drapeau

La prière du cœur

Pendant ma prière, je suis transportée en vision dans la cellule d’un couvent. Je vois assis sur une chaise, le dos tourné, un moine vêtu d’une robe de bure marron avec le capuchon sur la tête. Je l’entends réciter des prières. Je reconnais la voix de père Pio. Il se retourne et il me montre un chapelet. qu’il égrène en priant. Il le soulève vers le haut, récite une prière et ensuite il le redescend et récite à nouveau une prière. Soudain il pose son chapelet sur ses genoux et, de sa main droite, il fait trois fois le signe de la croix et il me dit :

Mon enfant, ne sous-estime pas la prière, tu ne dois pas la dire n’importe comment, tu dois vraiment penser toutes les paroles que tu prononces car chaque mot est important et créateur d’énergie.

Copyright © David Lee Fong

Copyright © David Lee Fong

La vision se termine et mon guide me demande de réciter un Notre Père, ce que je fais immédiatement. Au moment où je ferme les yeux, je vois un petit cœur rouge. Quand je commence la prière, le cœur se met à battre et au fur et à mesure de son avancement le cœur devient  de plus en plus gros et au moment où je dis Amen il explose en une myriade de particules de lumière qui se disperse tout autour de moi et je les envoie dans tout l’Univers. Je ferme à nouveau les yeux et je vois ces particules  de lumière se joindre à nouveau et former deux mains qui sont jointes pour la prière. Je vois apparaître la Terre, les deux mains lumineuses qui s’entrouvrent et qui prennent le globe terrestre. Celui-ci devient tout lumineux et il se met à vibrer et on me montre le cœur de Dieu qui se trouve à l’intérieur. la vision se termine et j’entends Père Pio me dire : 

Mon enfant, ce cadeau que nous te faisons, tu dois le transmettre à tes frères et sœurs de la Terre. Ne le garde surtout pas pour toi toute seule. Je sais que tu as peur que l’on se moque de toi mais tu as la mission de transmettre ce que l’on te montre et ce que l’on te dit. D’autres personnes ont reçu cette mission avant toi et d’autres la recevront aussi après ton départ de la Terre. Ne crains rien, nous veillons sur toi, tu es gardée et protégée par notre amour. Les hommes  de la Terre doivent prendre conscience  de l’importance de l’étincelle divine qui est en chacun d’eux. Il faut absolument et obligatoirement que Dieu reprenne Sa place dans un monde de matérialisme et d’argent. C’est pourquoi il t’est  demandé d’œuvrer pour l’ouverture de ce monde sans poser de questions, en ayant la foi, l’Amour et la détermination en ton cœur. À l’exemple de Bernadette Soubirous, il t’est simplement demandé de transmettre ce que tu reçois sans ajouter de fioritures, en restant dans l’humilité du cœur et dans l’amour pour ton prochain.

Nous veillons sur toi car nous t’aimons.

Père Pio et tes guides bien-aimés.

Après ce message, Père Pio me dicte :

Mes enfants, ne sous-estimez pas la prière, elle est le pilier  de la Terre, elle est la lumière dans un monde qui s’éteint, pris sous le joug de la bêtise, de l’orgueil de certains humains de la Terre.

Quand j’étais à San Giovanni Rotondo, ma vie était bien rythmée. Entre les confessions (que souvent j’accélérais, car les pèlerins tournaient autour du pot avant d’oser me révéler leurs fautes) je priais. Il est dit que je récitais jusqu’à 90 rosaires par jour, mais mes enfants ne vous fiez pas aux apparences. Je l’ai déjà dit et je le répète encore, sachez regarder les choses avec le discernement en votre cœur et surtout demandez que votre ange gardien, votre guide vous éclaire, ils sont là pour vous, pour vous aider, pour vous garder. C’est leur travail, leur mission et je peux vous dire qu’ils sont drôlement heureux quand leurs protégés s’adressent à eux pour simplement dire bonjour, bonsoir et merci.

Oui, je priais beaucoup mais je n’étais pas toujours présent dans mon corps. Non, ne dites  pas que je dormais ! Je sortais de mon corps pour aller en bilocation aider des personnes qui en avaient besoin et ainsi sauver des âmes dont l’heure de départ n’avait pas sonné !

Je vivais intensément et profondément mes prières car je ressentais l’énergie de Dieu vibrer en moi et cela me donnait les forces nécessaires pour prier pour toutes les âmes de la Terre.

Ce qu’il vous manque dans vos prières pour la majorité d’entre vous, c’est laferveur et la foi, la certitude que les prières que vous récitez vont être entendues et exaucées par Dieu.

Avez-vous entendu parler du feu de l’amour que certains saints décrivent comme un feu qui le rongeait à l’intérieur d’eux. Je peux vous assurer que vous aussi vous pouvez ressentir ce feu mais pour cela il faut prier véritablement et ne pas réciter des prières avec tiédeur car il faut bien prier !

Non moi ce que je veux, ce que je vous demande c’est de prier en y mettant tout votre cœur, en croyant vraiment ce que vous dites et en y mettant toute votre foi et surtout tout votre amour.

Il est urgent que vous retrouviez le véritable chemin de la prière et de la foi qui vous ramène à Dieu le Père.

Demandez l’aide de votre ange gardien, demandez-moi mon aide, car Jésus m’a chargé de veiller sur vous, de veiller sur toutes les âmes don Dieu le Père lui a confié la garde.

Alors n’hésitez plus, si vous saviez comme j’ai hâte que tous ensemble rassemblés dans le même Amour nous puissions chanter à Dieu des chants de louange et de gloire pour Le remercier de tout L’Amour qu’Il a déposé dans toute Sa création.

C’est pourquoi unissons-nous ensemble chaque jour dans la prière en y mettant toute notre foi et tout notre amour.

Que la bénédiction du Père, du fils et du Saint-Esprit descende dans le cœur de chacun d’entre vous.

Je vous aime, je suis à vos côtés, je veille sur vous et je prie avec vous.

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 4 mai 2016 par Mireille Drapeau

 

Message de Père Pio pour Pentecôte 2016

 

Les hommes n’ont pas compris la place que Dieu doit tenir dans leur vie.

À chaque Pentecôte, Dieu déverse dans le cœur de chaque homme l’Esprit Saint et surtout Son Amour, Sa Paix et Sa Joie.

Que ceux qui ont des yeux voient, que ceux qui ont des oreilles entendent.

Heureux ceux qui croient sans avoir vu car le Cœur de Dieu, le Royaume du Père leur est grand ouvert.

Je vous aime, recevez ma bénédiction.

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu par Mireille Drapeau le 15 mai 2016

 

La croix de l’Amour

Copyright © David Lee Fong

Copyright © David Lee Fong

Pendant ma prière, on me montre une rose rouge, ensuite je vois le visage de Père Pio qui me sourit, puis disparaître pour faire place à une immense croix en or. Sur celle-ci, je distingue des hommes et des femmes, des enfants de tous les pays de la Terre, de toutes les races et de toutes les religions confondues. La vision s’arrête et Père Pio me dit :

Mes enfants, la croix que je viens de montrer symbolise la mise  en place de la Nouvelle Spiritualité sur la Terre. Pourquoi une croix ? Il ne faut pas oublier que du temps de ma vie terrestre, j’étais de confession catholique et que je vivais en Italie sur le continent européen. Dans celui-ci, la plupart de ses habitants sont de confession catholique, ce qui explique pourquoi je montre cette croix. Je m’adresse à vous comme d’autres messagers se sont adressés aux autres mouvances religieuses, comme il y en a à l’heure actuelle et qu’il y en aura d’autres qui arriveront.

Ce n’est pas seulement les chrétiens qui doivent évoluer vers une ouverture d’esprit mais toutes les religions. C’est pourquoi un enseignement est donné à chacun afin qu’il s’éveille et comprenne le but de tous les messages qui sont transmis depuis l’Au-delà.

Je suis conscient qu’à l’heure actuelle ce mot fait peur car pour beaucoup, c’est l’inconnu et « n’est-il pas vrai qu’après la mort, il n’y a rien ? », comme on l’entend dire si souvent.

Oui, la mort fait peur car on l’a isolée et c’est devenu un à-côté de vos vies.

À l’époque, on gardait les anciens à nos côtés, cela se passe encore dans beaucoup de civilisations. Ils vivaient avec leurs enfants et leurs petits-enfants jusqu’au moment de leur départ et c’était un passage normal de la vie. Pour ceux qui étaient très croyants, le prêtre venait recueillir leur dernière confession et leur administrer les derniers sacrements. On respectait les rituels et on accompagnait jusqu’au dernier moment les personnes en fin de vie.

Pour beaucoup de celles-ci, maintenant, on les place dans des maisons de retraite où elles vont finir leur vie en ayant de temps en temps des visites, ou ce sera dans un hôpital avec seulement quelques membres  de la famille qui ont compris, qui possèdent le discernement en leur cœur et qui les rassurent en ce passage. Il est vrai que pour la médecine, la mort est un échec et quand un patient est en fin de vie, que l’on ne peut plus rien pour lui, il est plus facile de faire un écart en passant devant sa chambre, permettant ainsi de l’éviter.

Mes enfants, il était nécessaire que j’ouvre une petite parenthèse pour vous faire prendre conscience de l’importance de chaque âme dans le Cœur de Dieu. Si Dieu vous aime d’un Amour éternel, vous vous devez de vous aimer les uns et les autres d’un amour infini!

C’est pourquoi il vous est demandé de prendre soin de l’un envers l’autre, de l’aimer. Jésus n’a-t-il pas dit : « Aime ton prochain comme toi-même. »

Oui, l’amour commence dès la conception mais il continue toute la vie, il est encore plus présent au passage de la Grande Lumière et se poursuit dans l’Au-delà.

Est-il vraiment nécessaire de vous aimer ? Oui, car sur la Terre vous êtes à l’école, vous êtes en apprentissage, vous devez grandir en amour. Vous expérimentez celui-ci et cela ne va pas sans problèmes dans votre monde où l’égoïsme règne en maître, où l’argent prend le pouvoir, où la société se déchire, s’entre-tue pour être au plus haut niveau.

Il revient à vous, mes enfants, d’œuvrer pour la mise en place de la Nouvelle Spiritualité. Certes cela ne se fera pas en un jour, il y a beaucoup de travail dans la vigne du Seigneur et peu d’ouvriers acceptent encore de travailler gratuitement, car le véritable salaire ne se gagne pas sur la Terre mais dans l’Au-delà. Alors il faut unir vos forces et il faut que vous appreniez à vous accepter les uns et les autres tels que vous êtes, sans aucune distinction, oui il le faut absolument, c’est la clef de votre bonheur, c’est l’ouverture vers une nouvelle ère de paix, de joie et d’amour.

Le nuage noir est encore là, mais petit à petit, par vos prières, par votre chaîne d’amour par vos bénédictions, par vos actes d’amour vis-à-vis de votre prochain, il se déchirera mais la foi n’est pas encore totale en vous ! Il ne faut pas douter, il faut agir, c’est maintenant que vous devez vous secouer, c’est maintenant qu’il faut aller vers vos frères et sœurs pour leur parler du Créateur, de Son Amour, de sa Puissance et que c’est Lui et Lui seul qui peut sauver le monde.

Que c’est dur de faire boire des ânes qui n’ont pas soif  ! Que c’est dur de vous faire comprendre que Dieu a prévu un plan d’amour pour vous, qu’il n’y aura pas de destruction de la Terre mais que celle-ci doit entamer un virage vers une nouvelle vie, vers une Nouvelle Spiritualité qui lui permettra de vivre en harmonie avec son Créateur.

Dieu ne vous a pas abandonnés, Il veille sur chacun d’entre vous. Il est à votre écoute, il entend vos prières et vos supplications et Il vous aide mais mettez-vous à Son écoute, en état de liaison avec Lui.

Pour cela je vous encourage encore et toujours à prier, à méditer et à bénir. C’est le lien qui vous unit à Dieu.

Je vous aime, mes enfants. Je vous aime et je suis à vos côtés pour éclairer votre route, pour vous réconcilier avec le Père aimant, pour vous accompagner vers Son Royaume.

N’oubliez pas que le Royaume du Père n’est pas seulement dans l’Au-delà. Le Royaume du Père, c’est toute Sa création, c’est tout l’Univers, c’est l’infini, il n’a ni fin ni commencement. Il est Amour dans l’Amour.

Je vous aime et je dépose dans vos cœurs la bénédiction du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Allez et demeurez dans la paix, portez à votre prochain, les paroles de l’Amour et aimez-vous comme le Seigneur vous aime.

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 31 mai 2016 par Mireille Drapeau

Ne pas s’endormir

Je vous encourage et je vous exhorte à ne pas vous endormir sur le chemin de votre foi. Les épreuves jalonnent votre route, elles sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus fortes. Le contexte de la vie actuelle provoque des incidents, des attentats, des troubles qui dérèglent vos vies. Ne vivez pas dans la peur, ne vous laissez pas envahir par des sentiments, par des actes ou des paroles qui ne viennent pas de Dieu.

Oui, mes enfants, je vous exhorte à réfléchir sur votre foi, à prendre réellement conscience d’où vous venez et où vous allez.

Quand vous aurez compris, votre vie changera en un rien de temps car vous ne pourrez plus douter et la foi vous animera et brûlera en vous.

Dieu, dans son immense Amour, a créé tout l’Univers et toute vie.

Dieu vous a créés à Son Image afin que toute Sa Création soit Amour, Beauté et Perfection.

Bien sûr, il ne faut pas prendre le mot image au premier degré, le Créateur de toute chose n’est pas un homme avec une grande barbe blanche comme Il est souvent représenté dans les livres d’images. Non, Dieu le Père est une Force créatrice puissante qui s’appelle tout simplement Amour et Il vous invite à Le rejoindre et de vibrer ensemble en une énergie lumineuse d’Amour.

Pour cela il faut grandir, mûrir, vous développer afin d’atteindre le stade ultime qui vous liera entièrement à Lui.

Vous possédez en vous tout ce qui vous est nécessaire pour avancer sur votre chemin. Pourtant je trouve que vous vous endormez et je suis inquiet pour vous.

À l’exemple de ces alpinistes perdus dans la montagne lors d’une tempête et qui se réfugient dès qu’ils le peuvent dans un abri de fortune. Ils ont faim, ils ont froid, la fatigue, le sommeil les guettent et pourtant ils ne doivent en aucune façon s’endormir car le sommeil éternel viendra les chercher.

Dans votre vie actuelle, vous vous endormez sur le chemin de votre foi et la flamme de l’Amour qui est en vous s’amenuise petit à petit. Vous êtes comparables à ces alpinistes qui se croient protégés et pourtant la mort les attend.

Votre gros problème, c’est que vous avez oublié que vous avez été créés par Dieu, qu’Il est en vous, avec vous à chaque instant.

Vous vous croyez maître de vous-même et qu’en étant adulte vous êtes assez grand pour gérer vous-même votre barque. Dans votre insouciance, votre égoïsme, votre manque de reconnaissance, elle est en train de couler car le moteur qui lui permet de se diriger n’a plus de carburant et tombe en panne sèche.

Oui, le principal ingrédient qu’il vous manque est la foi qui permet de déplacer les montagnes.

C’est pourquoi je vous exhorte à retrouver cette liaison avec Dieu. Oui, reprenez courage, battez-vous pour que la paix reprenne sa place dans le cœur des hommes.

Que c’est beau de vous voir rassemblés dans un même amour dans la maison de Dieu ! Que c‘est beau de vous voir prier ensemble d’un même cœur pour vos frères et sœurs partis dans la lumière. Pourquoi faut-il qu’il y ait des catastrophes, des pertes humaines pour que vous compreniez que vous êtes tous frères et sœurs sans distinction de croyances, de races et de couleurs.

Mes enfants, la Maison de Dieu est ouverte à chacun d’entre vous. Le Père vous y invite à tout moment pour vous recueillir, pour vous reposer dans le silence et vous liez à Lui.

Oui, ne vous endormez pas, réveillez-vous, il est temps d’extérioriser votre foi.

Priez, priez encore et toujours, Dieu le Père vous aime et Il est présent chaque jour avec vous.

Mon vœu le plus cher est que vous arriviez enfin à comprendre que la réconciliation avec Dieu est la clef qui ouvre la porte de l’ère de la Nouvelle Spiritualité sur la Terre.

Si chacun d’entre vous aimait Dieu comme Lui vous aime, la vie sur Terre changerait en un éclair, car la partie divine qui est en vous serait liée à son Créateur et la Lumière de Dieu est tellement forte qu’elle détruirait le mal en un instant.

Oui, croyez mes paroles, croyez en Dieu. Le plan divin est un plan d’Amour à vous de le créer chaque jour et de permettre à la Terre de vibrer de l’Amour de Dieu

Je vous aime et je veille sur vous. Recevez la bénédiction du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 17 juillet 2016 par Mireille Drapeau

Dieu le Père

Il n’y a qu’un Dieu ! Il est le créateur de toute chose, Il est le seul. Lui qui est si puissant, pourquoi aurait-Il besoin d’une aide pour Le seconder ? Ce n’est alors pas reconnaître Sa puissance et Son Amour pour toute Sa création.

Mes enfants, il est temps de rétablir la vérité, même si celle-ci fait grincer des dents à beaucoup de personnes :

• Il n’y a qu’un seul Dieu. Dieu est Dieu !

• Il y a Jésus, Son fils bien aimé, votre frère à chacun de vous.

• Il y a l’Esprit-Saint que Dieu a déposé à l’intérieur de chacun d’entre vous.

Expliquez-moi pourquoi Dieu serait divisé en trois parties. Il ne peut y avoir Dieu le Père, le fils et le Saint-Esprit, les trois ensemble.

Tout est pourtant simple et c’est dommage que les humains qui pourtant ne connaissent pas les lois de la Création, se soient emparés d’un dogme qu’ils ont modifié selon leur propre volonté.

Oui, Dieu est Amour et puissance, glorifiez-Le chaque jour, remerciez-Le pour tous Ses bienfaits.

Certes mes paroles peuvent vous choquer et j’en suis tout à fait conscient.

Pour vous la vie sur la Terre est devenue une vie de lutte de misère. Ce n’est pas du tout le Paradis et beaucoup d’entre vous se posent la question de savoir si Dieu existe vraiment et si oui pourquoi vous a-t-il abandonnés ?

Je peux vous certifier que Dieu est avec vous à chaque instant mais la Terre est dans une phase de changement nécessaire pour son évolution.

Les hommes de la Terre ont cru pouvoir jouer au Maître Créateur et décider tout seuls de l’avenir de leur planète. Mais il s’est révélé que vous n’étiez et n’êtes que des apprentis et que vous avez joué avec le feu sans avoir pris les précautions nécessaires. Vous vous trouvez empêtrés dans un circuit infernal et vous avez, par votre inexpérience, déstabilisé toute la construction terrestre en vous attaquant à la nature, à la vie animale pour pouvoir mieux prospérer, grandir, devenir de plus en plus riches (comme si la richesse était vraiment nécessaire et obligatoire) pour obtenir la puissance et ainsi jouer à Dieu.

Mais que de malheurs jalonnent votre route, que de guerres, de destructions, de prisonniers, de misères pour gagner la course à la puissance.

Je suis peiné de voir que l’on marche sur son prochain, que l’on tue au nom de Dieu, alors que les églises se vident faute de croyants, que l’on ne respecte plus les commandements de Dieu et que la vie sur Terre est devenue un chacun pour soi.

Oui c’est un tableau bien sombre que je vois depuis l’endroit où je suis et avec la petite Thérèse de Lisieux et de nombreux saints nous passons des heures à prier pour chacun d‘entre vous, pour que l’étincelle divine qui est en vous s’allume et que vous preniez conscience que vous devez rétablir le règne de Dieu sur la Terre.

Non la Terre, votre Terre ne va pas rester dans cette noirceur, Dieu n’a pas prévu une destruction de votre planète. Comment Lui qui est Amour pourrait-Il nuire à la beauté de Sa Création.

Non, heureusement, beaucoup d’âmes se réveillent et ont compris l’importance de Dieu. Oui, mon cœur brûle de joie car beaucoup et même de plus en plus d’enfants de Dieu reprennent le chemin de la prière, de la méditation et de la bénédiction. Cela me ravit le cœur de voir que toutes les prières que nous envoyons à Dieu sont exaucées et que beaucoup de frères et sœurs se soutiennent et s’entraident face aux épreuves de la vie. C’est étrange de voir que certains hommes ont détruit une bonne partie de l’écosystème de la Terre provoquant des dérèglements climatiques (ces personnes sont bien impuissantes maintenant face à ces phénomènes), et que de l’autre côté des humains habités par l’Amour de Dieu se battent pour aider leur prochain à survivre. C’est le noir et le blanc, c’est deux côtés complètement opposés et pourtant c’est le blanc représentant le bien qui gagnera.

Vous voyez, mes enfants, que sans Dieu les humains sont bien pauvres et complètement incapables d’entretenir la Création de Dieu.

Vous admettrez maintenant qu’il n’y a qu’un Dieu et qu’il faut L’aimer et Le glorifier et surtout Le remercier de tant de grâces, de bienfaits d’amour dont Il nous entoure chaque jour.

Chaque âme éveillée à Dieu sait reconnaître les bienfaits de Dieu et œuvre à l’établissement du Règne de l’Amour sur Terre.

Ô, mes enfants, recevez la bénédiction du Père en votre cœur. Recevez tout l’Amour de votre frère Jésus.

Recevez les forces de l’Esprit Saint en chacun de vous et transmettez à votre prochain tout l’Amour du Père pour toute Sa Création.

Je vous aime, mes enfants, et je veille sur chacun d’entre vous car toute âme est précieuse au Cœur de Dieu.
Allez et demeurez dans la joie, Dieu est avec vous.

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 28 août 2016 par Mireille Drapeau

Il n’est jamais trop tard

Il n’est jamais trop tard pour se réconcilier avec Dieu. Lui vous tend Ses bras aimants afin de vous permettre de vous reposer, de vous réfugier et de trouver le réconfort et le repos de l’âme.

Tout est une question d’évolution.

Il y a des âmes qui dès l’enfance sont portées à aimer Dieu et à suivre son chemin. Ce fut le cas pour moi. Depuis tout petit, je voyais des apparitions et mon cœur était tourné vers Dieu. Je priais et je passais des heures à l’église de Pietrelcina à me recueillir. Mes parents se sont saignés aux quatre veines afin de pouvoir étudier et réaliser mon vœu le plus cher d’être prêtre me permettant ainsi de louer et glorifier Dieu et la Sainte famille. Je suis heureux maintenant de ne pas les avoir déçus.

Pour d’autres âmes, l’enseignement de Dieu met plus de temps à se manifester. Elles peuvent vivre une plus grande partie de leur vie sans reconnaître et accepter l’existence d’un créateur. Mais un jour un déclic se produit en elles et elles se mettent à rechercher et à comprendre le pourquoi de cette foi qui anime beaucoup de personnes. Elles sont comparables à Paul converti sur le chemin de Damas. C’est comme un éclair dans un ciel bleu, comme la foudre qui tombe sur un arbre. Souvent, après leur changement, elles ne reviennent jamais sur leur décision et c’est d’un cœur aimant qu’elles poursuivent leur route en portant l’Amour de Dieu en leur sein.

Il y a aussi les âmes qui ne reconnaissent pas Dieu de toute leur vie terrestre et qui lors des derniers instants de leur existence se posent la question de savoir où ils vont aller. Beaucoup d’âmes croient qu’après la mort il n’y a rien, qu’ils ont vécu et que tout se termine au moment où ils expirent. Mais je peux vous assurer qu’après la mort, il y a la vie, la Véritable Vie et qu’il est important tout au long de son existence terrestre de se comporter en ayant l’Amour de Dieu en son cœur, en aimant et en aidant à chaque instant son prochain. Il faut bannir de vos vies toute envie de pouvoir et de richesse, il faut agir pour le bien de chacun et disperser l’amour tout autour de soi. C’est toute une évolution qu’il faut faire et cela ne s’apprend pas en un jour.

Pour ces derniers instants de vie, souvent ces âmes se rappellent que l’Église existe et demandent les derniers sacrements. Je remercie tous mes frères et sœurs religieux de la Terre qui assistent ces personnes et qui les absolvent de tous leurs péchés. Je rappellerai qu’il est important de reconnaître l’existence de Dieu avant son départ de la Terre, même si cela est fait au dernier moment (d’où la compréhension et l’ouverture nécessaires de la part des prêtres). Quand Jésus a été crucifié sur la croix, il s’est retrouvé entouré de deux brigands et lui dans son immense amour a rassuré l’un des deux en lui disant que le jour même il serait dans le Royaume du Père avec lui. Jésus a pardonné à cette âme ; pourquoi, vous, vous ne pourriez pas pardonner à ces âmes qui crient leur désespoir et qui reconnaissent la grandeur de Dieu ? Vous comprenez ainsi la différence d’évolution. Un des brigands injuriait Jésus tandis que l’autre s’inquiétait de son sort, ce sont deux âmes complètement différentes.

Dans votre monde tourmenté, il est urgent que vous aussi preniez en compte dans votre vie de tous les jours l’importance de la place de Dieu dans celle-ci. Vous ne pouvez continuer d’accepter que le nom de Dieu soit bafoué, que l’on tue, que l’on maltraite son prochain en Son Nom. Dieu est Amour et l’Amour ne peut faire de mal à personne.

Il n’est jamais trop tard pour agir et pour porter la parole de Dieu aux hommes de la Terre qui sont dans la recherche et qui ne savent plus vers qui se tourner.

Ne soyez pas des poules mouillées ! Priez et priez encore et toujours. Ayez des pensées de lumière et d’amour afin que le monde s’éclaire. Il faut absolument que la foi habite à nouveau dans vos cœurs et qu’elle ne soit pas défaillante. Il faut que les églises retrouvent leur sens profond d’être des lieux de louange, de prière à Dieu pour le remercier de Son aide et de Son Amour pour chaque âme de Sa création.

Chaque âme est unique, à l’exemple des empreintes digitales, mais chaque âme est complémentaire des unes et des autres. Ensemble vous formez un tout et ce tout est une partie de Dieu.

Oui, priez et glorifiez Dieu, mais chantez aussi, la vie vous paraîtra plus belle. Ne vous endormez pas dans les soucis et la noirceur de la Terre. Dieu ne demande qu’à vous voir heureux comme un père aimant est fier de voir le bonheur de ses enfants.

La Terre va survivre à son passage difficile, mais c’est vous tous ensemble, tous les peuples unis, que vous vaincrez le mal. Vous devez apprendre à être solidaires les uns envers les autres et vous devez comprendre qu’il faut bannir les multitudes de confessions pour marcher ensemble vers la même spiritualité qui s’appelle Amour.

Que cet Amour soit déposé dans vos cœurs, que vos âmes aient soif et faim de prâna céleste.

Restez et demeurez dans l’Amour de Dieu, que Sa bénédiction vous apporte les forces qui vous sont nécessaires pour porter à votre prochain la bonne nouvelle de l’avènement du Règne de Dieu sur la Terre.

Je vous aime et je veille sur vous, je vous exhorte à prier avec toujours plus de foi. Ayez confiance, Dieu vous aime. ∆

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 2 octobre 2016 par Mireille Drapeau

Regarde au plus profond de ton être !

Regarde-toi ! Regarde au plus profond de ton être ! Es-tu prêt à arriver auprès du Père si ton heure survenait maintenant ?

Vous devez chaque jour vous préparer à votre départ de la Terre, vous n’êtes pas éternels sur la Terre, vous y vivez le temps d’accomplir votre mission, le temps d’expérimenter la vie, le temps de grandir dans l’Amour. Mais vous ne devez pas seulement vivre votre vie terrestre, cela n’est pas la chose la plus importante. Manger, boire, dormir et travailler devient vite monotone et serait comparable à des pâtes sans parmigiano (c’est-à-dire fades et sans saveur). Non, mes enfants, vous êtes sur la Terre pour vous développer spirituellement.

Certains diront : « Ça y est, le Padre, il radote et il recommence ses histoires à dormir debout ! » Et moi de leur répondre que je n’ai jamais radoté et qu’il y a bien longtemps que j’ai quitté votre monde pour savoir de quoi je parle !

Oui, mes enfants, le temps de votre vie terrestre, il faut que vous accumuliez le plus possible d’expériences spirituelles afin de grandir dans l’Amour. Pour cela il faut chaque jour que votre âme soit liée à Dieu par la prière, la bénédiction et la méditation. Il faut que vous ayez le discernement pour accomplir ce qui est nécessaire de faire et laisser de côté le superflu et l’inutile. Il faut séparer le bon grain de l’ivraie. Quand vous aurez eu ce moment privilégié de la prière avec Dieu, vous vous sentirez plus légers et prêts à vivre le meilleur tout au long du jour.

Je vous invite ensuite à avoir l’amour en votre cœur, la paix et la joie. N’oubliez pas que vous êtes habités par l’Amour de Dieu et que c’est le cœur confiant que vous pourrez transmettre à votre prochain la Lumière de Dieu. Soyez bons, généreux, aimants. Restez dans l’humilité, le partage, le don de soi. Gardez la paix intérieure. Il y a beaucoup de qualités que vous devez cultiver.

Je prendrai l’exemple d’un jardinier qui travaille chaque jour à la sueur de son front pour produire de beaux fruits et légumes ainsi que de belles fleurs. Il ne fait pas que semer les graines, il arrose, il bine la terre, il enlève les mauvaises herbes, il taille. Il accomplit tous ces travaux afin que sa récolte soit abondante. Il met beaucoup d’amour, de patience dans tous ses gestes. Vous, vous êtes pareils, vous devez être comparables à ce jardinier. Mais, oh la la ! Il y a encore beaucoup de travail car vous êtes impatients. Vous avez beaucoup d’idées, de volonté de bien faire mais le courage vous abandonne vite et vous retournez rapidement à la case départ.

Le chemin qui vous conduit vers Dieu est certes difficile mais ô combien merveilleux. Au lieu de vous décourager, rappelez-vous que votre Père est un Père aimant et qu’Il est rempli d’amour, de compréhension et de patience vis-à-vis de chacun de Ses enfants. Dieu ne va pas vous abandonner, Il est comme le jardinier, chaque jour Il s’inquiète pour vous et Il vous prend dans ses bras aimants pour vous soutenir. Il vous parle, Il répond à vos prières, à vos demandes mais vous ne L’écoutez pas, vous ne L’entendez pas car vos cœurs ne sont pas ouverts. C’est pourquoi je vous encourage à chaque instant à rester sur le chemin qui vous conduit vers Dieu.

Je suis toujours le Père Pio de San Giovanni Rotondo, je suis toujours à vos côtés pour vous écouter, pour recevoir vos intercessions, pour vous guider et vous soutenir. Je n’ai pas changé et je ne changerai jamais. La seule chose qui dure pour moi, c’est que chaque jour je continue de grandir dans l’Amour du Père. C’est une sensation tellement merveilleuse et qui m’est nécessaire afin de poursuivre ma mission qui est de ramener toutes les âmes de Sa Création à Dieu. Et je peux vous dire qu’il m’en faut de l’Amour et surtout beaucoup de patience, car sans cela je n’y arriverais pas ou difficilement tellement vous êtes dissipés. Vous êtes comme des moutons à courir de tous les côtés et moi je suis au milieu de vous et je cours d’un côté et de l’autre pour vous aider, pour vous rattraper afin que vous restiez sur le droit chemin.

Alors qu’il serait tellement plus simple que vous mettiez en pratique les enseignements de Dieu ! Mais là, comme je vous le dis bien souvent, il est difficile de faire boire des ânes qui n’ont pas soif. Par contre, pour les carottes, il n’y a pas de difficultés ! Oui, mes enfants, il est temps que chacun d’entre vous révise ses leçons et mette en pratique les enseignements reçus. Comment voulez-vous arriver à mettre en place la Nouvelle Terre, la Nouvelle Spiritualité, à réunir tous les peuples de la Terre, si vous ne mettez pas en pratique ce que vous recevez ? Si j’étais encore au séminaire et que des étudiants se comportaient comme vous vous comportez, il y aurait des punitions et beaucoup de devoirs !

Oui, mes enfants, le temps presse, arrêtez de vous comporter comme des enfants gâtés, cessez de vous perdre dans des discussions qui n’ont ni queue ni tête. Devenez responsables et agissez. Tout travail mérite salaire et le plus beau des salaires est d‘être en union avec Dieu et de vivre entièrement dans Son Amour. Ce n’est pas un rêve, c’est une réalité que vous pouvez déjà vivre sur Terre.

Soyez de plus en plus nombreux à vous aimer en frères et sœurs et à mettre en pratique la religion de l’Amour. J’ai confiance en vous et je sais que nombre d’entre vous a déjà commencé ce chemin. Merci mes enfants de m’écouter, merci mes enfants de croire en mes paroles qui viennent de Dieu afin de vous en souvenir dans les épreuves de la vie.

Mes enfants, je vous aime et je dépose en vos cœurs la bénédiction du Père. N’oubliez pas que chaque âme est précieuse au Cœur de Dieu et que chaque âme a sa place en Dieu.

N’est-il pas merveilleux de croire en la réalité de Dieu et de Son Amour ? N’est-il pas merveilleux de penser que l’on peut, dès maintenant, vivre dans l’Amour de Dieu et ne plus s’inquiéter du lendemain car Dieu veille sur nous ? N’est-il pas merveilleux de travailler chaque jour à la mise en place du Règne de l’Amour sur la Terre ? N’est-il pas merveilleux d’avoir en nous l’étincelle divine qui nous lie à notre Créateur ?

Mes enfants, je vous aime et je vous remercie d’être chaque jour en prière avec moi. Que l’Amour, la Paix et la Joie de Dieu demeurent en vos cœurs.

Heureux ceux qui ont cru sans avoir vu, le Royaume du Père leur est grand ouvert. Heureux ceux qui s’ouvrent chaque jour à l’Amour de Dieu, ils sont invités à le transmettre à leur prochain afin que le plus possible d’âmes puissent participer au banquet céleste et être en union totale avec Dieu.

Que l’Amour de Dieu brûle en vous à chaque instant.

Je veille sur vous, jour et nuit, car je vous aime.

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 10  novembre 2016 par Mireille Drapeau

La porte du Cœur de Dieu

Pendant ma prière, on me montre un cœur rouge qui bat. Je sais que c’est la Source Divine car on me l’a déjà montrée lors d’un voyage astral. Soudain je vois sur le Cœur une porte à deux battants, celle-ci vibre au rythme du Cœur. Au bout de quelques secondes, les vibrations s’accélèrent ce qui provoque l’ouverture de la porte. Le spectacle qui en découle est magnifique car je vois des hommes, des femmes, des enfants de toutes les ethnies se précipiter pour entrer dans le Cœur de Dieu. La vision se termine et Père Pio me transmet le message suivant :

Mes enfants, le Cœur de Dieu est ouvert à toute âme qui cherche Dieu en son cœur.

Dieu est Amour et Il est symbolisé par ce cœur car sur la Terre l’amour est représenté par un cœur. Oui, mes enfants, le Créateur de toute chose vous aime d’un Amour infini. Il a tout créé dans l’Amour et Il souhaite que tout soit Amour.

Vous êtes nombreux à Le chercher, mais peu Le trouvent car vos recherches ne sont pas portées au bon endroit. Pour trouver Dieu, il faut d’abord apprendre à aimer. Il ne suffit pas de dire je t’aime à tort et à travers, non il faut expérimenter en vous l’Amour de Dieu qui est chaleur et puissance en même temps. Pour cela il faut vous connecter à Lui par la prière et la méditation. Ce n’est pas en une fois que vous allez y arriver. Non, il faut y mettre beaucoup de cœur et beaucoup de persévérance. Chaque jour, prenez le temps de vous arrêter pour vous consacrer entièrement à Dieu. Éteignez radio, portable, ordinateur, etc. tout cela est terrestre et provoque des ondes qui vous perturbent. Asseyez-vous et détendez-vous, respirez calmement, joignez vos deux mains et laissez vous imprégner par les vibrations de Dieu. Parlez-Lui, laissez votre cœur qui est votre âme s’exprimer. Ne vous inquiétez pas si vous vous trouvez à court de paroles, Dieu sait exactement ce que vous avez à Lui dire, à Lui demander. Vous ressentirez alors une immense chaleur bienfaisante vous envahir et vous vous sentirez en paix et dans la joie. Vous aurez de la peine à reprendre pied dans la réalité de votre vie trépidante. Quelle joie et quel bonheur de se sentir aimé de Dieu. Je vous invite à Le remercier, à Le louer et à Le glorifier car Lui seul peut vous procurer ce bien-être que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Et je vous demande de pratiquer chaque jour cette prière méditation, il ne faut pas le faire qu’une fois et abandonner sous prétexte de manquer de temps. Qu’est-ce qui est le plus important ? Dieu ou des activités terrestres qui ne sont pas nécessaires à votre développement spirituel !

Il n’y a que le chemin de la prière qui vous conduit au Père ! Quand j’étais au couvent de San Giovanni Rotondo, en plus de mon travail d’écoute et de confesseur envers mon prochain, je passais beaucoup de temps en prière et je dois vous avouer que si je n’avais pas eu ces moments privilégiés avec Dieu, avec mon Doux Jésus et ma tendre Marie, je n’aurais pas survécu à ce rythme effréné de vie que je menais. Mais j’étais responsable de mon prochain et je devais ramener de nombreuses âmes sur le droit chemin ! Je suis toujours responsable de vous, mais vous vous égarez tellement vite de la voie de Dieu que je dois veiller continuellement sur vous et le travail est si immense que Dieu a placé à mes côtés de nombreux saints pour m’aider.

Oui, chaque jour, nous prions pour vous, vos intercessions sont entendues et nous joignons nos mains pour les porter à la Source Divine afin que le plus possible de prières soient exaucées. Mais ce n’est pas nous qui prenons cette décision, c’est Dieu et Lui seul qui sait ce que chaque âme a véritablement besoin.

C’est pourquoi je vous encourage à prier, encore et toujours, toute âme est précieuse au Cœur de Dieu et Il ne souhaite que son bonheur et sa paix.

Mais ce bonheur et cette paix ne s’obtiennent qu’en reconnaissant l’existence de ce Dieu d’Amour et en L’acceptant en vous. Vous devez vous libérer du joug de la Terre et reconnaître que c’est Dieu le Créateur de toute chose.

Oui, mes enfants, à vous maintenant de tout mettre en œuvre pour que la Terre s’ouvre à Son Créateur. À vous d’ouvrir les portes des cœurs des hommes afin qu’ils avancent sur le chemin spirituel qui les conduit à la Maison du Père.

Il est urgent de rétablir sur la Terre la véritable spiritualité que Jésus est venu enseigner, il y a plus de 2 000 ans. Que de temps de perdu, que de souffrances pourraient être évitées si chacun d’entre vous prenait ses responsabilités et acceptait vraiment les enseignements de Jésus en son cœur.

Il faut lire et écouter les enseignements qui vous sont donnés mais je vous mets en garde contre les faux prophètes qui agissent dans le monde et qui se disent envoyés. Demandez le discernement en toute chose, demandez à vos guides de vous éclairer, connectez-vous à Dieu et laissez–vous imprégner de Son Amour.

Dieu ne va pas détruire la Terre, il n’y aura pas une grande catastrophe qui anéantira tout sur son passage. Tout cela n’est que paroles qui viennent du malin pour vous déstabiliser, pour vous maintenir dans la peur et pour vous asservir.

Certes les temps sont durs et même très difficiles, les conflits sont nombreux et la nature est déstabilisée provoquant catastrophe sur catastrophe mais avec le discernement et poussé par des hommes ayant Dieu en leur cœur, les hautes instances qui gouvernent le monde prendront conscience de l’importance de sauver la Terre et toute vie qui s‘y trouve. Oui, il faut absolument que chaque âme qui possède Dieu en son cœur enseigne à son prochain la réalité de l’existence de Dieu et la nécessité de rétablir Son règne sur la Terre.

Mes enfants, je suis tellement heureux de me manifester à vous. Je suis à chaque fois dans la joie de pouvoir œuvrer au plus près de Dieu au rétablissement de la véritable spiritualité sur une Terre qui a tant besoin de retrouver le chemin de l’Amour.

Alors n’attendez plus secouez-vous, formez des groupes de prière si chers à mon cœur, priez et priez encore pour votre prochain, pour votre monde, pour que la paix, la Joie et l’Amour reprennent leur place dans le cœur de chaque homme.

Je vous invite à faire partie de toutes ces âmes qui se précipitent pour avoir leur place dans le Cœur de Dieu :

– Que toute âme qui cherche Dieu Le trouve.

– Que toute âme qui prie sincèrement reçoive Dieu en son cœur.

– Que toute âme qui a trouvé Dieu Le partage avec son prochain.

– Que toute âme habitée par Dieu œuvre pour la mise en place de la Nouvelle Terre.

Je vous invite, chaque jour, à chaque instant, à prier avec moi et la Cohorte des saints afin d’amplifier la puissance de toute prière envoyée à Dieu.

Je remercie tous mes frères et sœurs en la religion d’aimer leur prochain comme eux-mêmes.

Je remercie tous mes frères et sœurs en la foi pour tous les gestes d’amour, pour tous les actes et les pensées ainsi que toutes les prières envoyées pour que la Lumière retrouve sa splendeur sur toute la Terre.

Je vous laisse mais je suis avec vous et je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Allez et demeurez dans l’Amour de Dieu et portez à votre prochain la bonne nouvelle de l’avènement du Règne de Dieu sur la Terre.

Père Pio de Pietrelcina

Message reçu le 23 novembre 2016 par Mireille Drapeau