Ma 4ème N.D.E

En mars 2009, j’ai eu l’occasion de me rendre, avec un ami, en voyage en Inde et plus précisément à Auroville qui est situé à quelques kilomètres de Pondichéry, ville qui se touve dans l’État du Tamil Nadu, au sud de l’Inde.

SAMSUNG DIGITAL CAMERALorsque nous sommes arrivés le premier jour à Auroville, nous avons commencé la visite par le Centre des visiteurs : des bâtiments modernes avec un petit hall d’exposition et desSAMSUNG DIGITAL CAMERA magasins. Là au milieu de ce hall se trouvait une vitrine à l’intérieur de laquelle était présentée la maquette du Matrimandir qui se trouve au centre d’ Auroville.

Ma première réflexion a été de me dire que je connaissais ce monument. Ensuite, nous avons vu une vidéo qui retrace et explique la construction du Matrimandir. Matrimandir veut dire “Oratoire de la Mère“, la fondatrice d’Auroville, la compagne de Sri Aurobindo, un grand penseur spiritualiste de l’Inde mort en 1950. Le Matrimandir est constitué d’une sphère dont la construction a été faite par les Aurovilliens eux-mêmes à l’initiative de Mère à partir de 1968. À l’intérieur se trouve une chambre de silence ouSAMSUNG DIGITAL CAMERA de méditation. Tout y est blanc, mur et sol ; au centre est posée une boule en cristal d’un diamètre de 70 centimètres sur laquelle tombe en permanence un rayon de lumière du haut de la boule. Pas de fleurs ni de musique, pas d’encens, pas de chant, pas de prières à haute voix, seulement le silence… En voyant ce film, je reconnaissais tout et j’ai pleuré en pensant : « Mais, c’est la Sphère des Lumières ! C’est là que je me suis rendu en voyage astral. » Je reconnaissais tout et j’étais vraiment très émue de cette découverte

À l’époque, je m’étais posé la question de savoir qu’elle était la raison de ce voyage. Était-ce seulement de découvrir le Matrimandir ? La réponse me satisfaisait déjà, mais elle n’était que partielle ! .

SAMSUNG DIGITAL CAMERANous primes rapidement l’habitude de nous rendre tous les jours au Matrimandir pour un moment de recueillement, de prière et de méditation personnelle dans ce cadre exceptionnel.

Le matin du 1er avril, je me suis assise comme les autres jours sur un coussin dans la salle. J’ai commencé ma méditation par plusieurs prières, puis j’ai fait silence en moi pour me concentrer sur mon être intérieur.

À partir de cet instant, je me suis sentie bizarre et j’ai vu la salle tourner autour de moi, c’est comme si j’avais perdu connaissance. Quand je suis revenue à moi, j’étais en dehors de mon corps. Je suis sortie par le rayon de lumière en haut de la salle et je suis entrée dans le tunnel qui se trouvait devant moi.

Arrivée à l’extrémité, j’ai baigné dans un Amour inconditionnel et je faisais partie intégrante de ce qui était une Lumière d’Amour. Mon guide se trouvait là et il m’a demandé de venir vers lui et de me placer à ses côtés.

Devant moi se trouvait un terrain désert sans aucune plantation. J’ai vu apparaître sur cette terre une herbe verdoyante et lumineuse. Immédiatement après, ce terrain s’est fissuré pour se séparer en deux parties et dans l’espace qui s’est formé est sortie une immense ville tout en or et en diamant, composé d’une muraille extérieure et de nombreuses tours. Elle était étincelante et elle irradiait de lumière. J’en avais la respiration coupée tellement elle était belle. Soudain, j’ai vu cette ville se séparer en deux et de cette ouverture sont sorties deux mains qui portaient un nouveau-né qui pleurait.

À cet instant, mon guide m’a demandé si j’avais compris ce que je venais de voir. Je lui ai répondu que oui. Après avoir donné ma réponse, il m’a souri et je me suis retrouvée dans mon corps où j’ai repris connaissance.

Je pleurais en silence pour ne pas déranger les autres personnes qui se trouvaient dans la salle, mais j’étais très émue de ce que je venais de vivre.

En accord avec mon guide je vais vous transmettre ce que j’ai compris :

– Le terrain sans aucune végétation est le monde actuel où nous vivons.

– L’herbe est la nouvelle vie qui s’installe.

– La ville est la Nouvelle Terre, une Terre de paix, de joie et d’amour promise par tous les Messagers de l’Au-delà.

– Le nouveau-né représente les habitants de la Nouvelle Terre.

Ce fut évidemment un moment d’une grande intensité pour moi, qui m’a bouleversée et qui restera à jamais gravé dans ma mémoire. J‘y pense souvent et je me dis qu’il faut que je prenne ma part dans la construction de cette nouvelle ville, dans la construction de cette «  Nouvelle Terre », comme l’appelle Padre Pio. ∆

Accueil Matrimandir